Origine de la matière solide du Système Solaire : Modélisation de la dynamique et chimie du disque protoplanétaire jeune en lien avec les données cosmochimiques | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Research Departments

Cosmochemistry, Astrophysics and Experimental Geophysics

  Origine de la matière solide du Système Solaire : Modélisation de la dynamique et chimie du disque protoplanétaire jeune en lien avec les données cosmochimiques

Sujet proposé pour 2015
Encadrant (et co-encadrant) : 
Résumé: 

Bien qu’il y ait un consensus sur le fait que la matière originale des planètes est la même que celle du Soleil, la diversité des compositions chimiques et isotopiques des météorites primitives (chondrites) nous indique que le matériau nébulaire a été fortement modifié (condensation, vaporisation, transport...) avant son incorporation dans les planètes. 

       L’objectif de la thèse est de modéliser la formation des solides et leur transport lors de la phase d’assemblage du disque protoplanétaire en prenant en compte la dynamique et thermodynamique du disque. A l'aide de simulations numériques on essayera de construire des «familles synthétiques» de chondrites qui seront comparées aux données de laboratoires concernant l’abondance de plusieurs éléments clefs (Al, Mg, Fe, S) dans les chondrites pour contraindre l’environnement dynamique et thermodynamique de formation des premiers corps à l'origine des planètes et ainsi mieux comprendre le premier million d'années du disque protoplanétaire.

       C’est une thèse multidisciplinaire, à l’interface entre l’astrophysique et la cosmochimie, au sein de la nouvelle équipe, CAGE, de l’IPGP.