Nyiragongo. | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS