Influence des points chauds sur l'initiation (rifting) et l'évolution des bassins sédimentaires. Intérêt pétrolier. | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Influence des points chauds sur l'initiation (rifting) et l'évolution des bassins sédimentaires. Intérêt pétrolier.

Monday 13 November 2017
Soutenances de thèses
Sophie Vicente De Gouveia
()
Extrait: 

Notre étude est motivée par l'envie de quantifier l'impact d'un point chaud sur la lithosphère continentale et de mieux comprendre la relation entre la présence d'un point chaud et la déformation de la lithosphère. Nous avons élaboré un référentiel lié aux points chauds jusqu'à 300 Ma, en associant les marqueurs continentaux de surface (volcanisme, soulèvement) avec le point chaud qui en est à l'origine, afin d'établir la trajectoire des points chauds au cours du temps. À partir de ces trajectoires, nous avons observé que les futures zones de rifts conduisant à la fragmentation de la Pangée ont été impactées par au moins un point chaud. Ainsi, nous avons cherché à comprendre si l'impact d'un point chaud peut localiser la déformation en affaiblissant durablement la lithosphère. Un modèle numérique, tenant compte des contraintes créées par les anomalies de masse du manteau, a été établi et testé sur un analogue naturel, la Mer Rouge, tel que le point chaud East-Africa suit et précède l'axe de ce futur rift. Les résultats démontrent que le rift de la Mer Rouge est contraint de s'initier à partir de t=30 Ma et d'évoluer dans une zone préfigurée par l'impact du point chaud East-Africa. De plus, nous démontrons que l'affaiblissement de la lithosphère par un point chaud est efficace, durable et perdure plusieurs dizaines de millions d'années. Pour finir, nous proposons que l'affaiblissement thermique par un point chaud permet de localiser des zones faibles, qui suites à l'action d'un champ de contraintes, pourront évoluer en un système de rifts.