L'origine du fractionnement isotopique indépendant de la masse observé durant la synthèse de l'ozone. Conséquences pour les anomalies isotopiques en Cosmochimie | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  L'origine du fractionnement isotopique indépendant de la masse observé durant la synthèse de l'ozone. Conséquences pour les anomalies isotopiques en Cosmochimie

Wednesday 17 September 2014
Séminaires Géochimie
François Robert
(Muséum National d'Histoire Naturelle)
Extrait: 

Observé pour la première fois en 1983 durant la synthèse de l'ozone (O+O2--> O3), l'origine du fractionnement isotopique de l'oxygène indépendant de la masse n'a toujours pas trouvé de solution satisfaisante. Je présenterais une approche nouvelle que nous proposons avec Peter Reinhardt et dont le formalisme théorique ne dépend pas du potentiel d'interaction des réactions qui participent à la formation de l'ozone. Nous présenterons l'interprétation physique de cet effet et les résultats numériques obtenus dans le cas des interactions O-O2.
Cette interprétation pourrait être testée expérimentalement sur d'autres éléments chimiques afin de comprendre les conditions d'apparition des anomalies isotopique dans les stades précoces de la formation du système solaire.