Nouvelles contraintes sur le (paléo)cycle du soufre | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Nouvelles contraintes sur le (paléo)cycle du soufre

Friday 30 June 2017
Séminaires Géochimie
Guillaume Paris
(CRPG Nancy)
Extrait: 

Les cycles biogéochimiques façonnent la composition chimique de l’océan et de l’atmosphère terrestres au cours des temps géologiques comme à l'actuel. Le soufre est un élément central dans ces cycles et les flux qui contrôlent les teneurs de CO2 et d'O2 dans l'atmosphère contrôlent également la composition isotopique du soufre des sulfates océaniques, qui, elle, est enregistrée dans les sédiments, notamment au sein des carbonates. Il apparaît donc indispensable de comprendre ce qui contrôle cette signature dans l'environnement actuel et de la reconstruire dans le passé. Le développement d'une méthode d'analyse des isotopes du soufre par MC-ICPMS Neptune plus (spectromètre de masse multicollection à source plasma) a permis de travailler sur des échantillons de 2 à 3 ordres de grandeurs plus petit que les méthodes traditionnelles (Paris et al., 2013, Chem Geol), ce qui ouvre l'accès à un monde d'échantillons jusque-là impossibles à analyser. Nous avons ainsi pu contribuer à améliorer la compréhension de l'archive CAS en combinant culture de foraminifères, précipitations de carbonates synthétiques et exploration des signaux diagénétiques, permettant ainsi l'établissement d'une courbe du ?34S au cours du Cénozoique. Nous avons également mesuré les isotopes du soufre dans le Rio Madre de Dios, (tributaire du Rio Madeira, lui-même tributaire de l'Amazone) pour contribuer à améliorer la compréhension de l'impact de l'altération continentale sur le cycle du carbone.