La subduction d’eau de mer dans le manteau: point de vue des halogènes (Cl, Br, I) | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  La subduction d’eau de mer dans le manteau: point de vue des halogènes (Cl, Br, I)

Wednesday 22 April 2015
Séminaires Géochimie
Déborah Chavrit
(IPGP)
Extrait: 

Connaitre la composition en éléments volatils du manteau terrestre (H2O, CO2, gaz rares, halogènes) est fondamental pour l'étude de la formation de la Terre. Une question importante est de savoir si les éléments volatils dissous dans l'eau de mer peuvent être recyclés dans le manteau, et ainsi modifier sa composition au cours du temps. Les halogènes (Cl, Br, I) sont concentrés dans les océans et les sédiments et sont donc de bons traceurs de ces réservoirs. Cependant, peu d'études d'halogènes existent dans les roches ignées en raison des faibles concentrations du Br et de l'I (de l'ordre de 1 à 1000 ppb dans les échantillons). Une technique développée à l'Université de Manchester permet la mesure haute précision de ces éléments sur des échantillons irradiés par activation neutronique. Afin de mieux contraindre le comportement des halogènes dans les zones de subduction, nous avons analysé les halogènes dans des échantillons représentatifs du matériel pré- et post-subduction (croûte océanique et basaltes de bassins arrière-arc).