Chercheur postdoctoral en modélisation des perturbations géodynamiques des signaux climatiques | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Chercheur postdoctoral en modélisation des perturbations géodynamiques des signaux climatiques

• Contrat : CDD de 2 ans à temps complet à pourvoir dès que possible - Rémunération de 2800 €/mois


• Mission : Les mouvements globaux des roches chaudes à l'intérieur du manteau de la Terre (c'est-à-dire la convection du manteau), entraînent des changements de la figure ellipsoïdale de la Terre. De tels changements de figure induisent des déplacements de l'axe de rotation par rapport à la géographie de la surface, un processus appelé « dérives des pôles » (True Polar Wander) et ils perturbent l'orientation de la Terre par rapport au rayonnement solaire incident via des changements dans les cycles de précession et d'obliquité. La convection du manteau entraîne également des déplacements verticaux de la surface solide de la Terre (c'est-à-dire une topographie dynamique) et des variations du niveau de la mer, influençant ainsi l'interprétation des marqueurs géologiques du niveau de la mer utilisés pour déduire la stabilité des calottes glaciaires polaires au cours des périodes géologiques « chaudes » passées, telles que le dernier interglaciaire et la période chaude du milieu du pliocène. Des questions majeures demeurent concernant l'ampleur et la chronologie des changements induits par la convection du manteau, notamment : (1) les changements de topographie et du niveau de la mer ; (2) les cycles de précession et d'obliquité et variations d'insolation (Milankovitch) correspondantes ; (3) les dérives des pôles (True Polar Wander).

 

Ces questions en suspens sont au coeur du projet de recherche GYPTIS (Geodynamic Perturbations of Climate Signals) financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) en France. Ce projet utilisera des reconstructions de l'évolution de la convection du manteau pour déterminer les impacts correspondants sur le niveau de la mer et les variations de rotation de la Terre. L'objectif est d'obtenir une cartographie détaillée des perturbations induites par la convection des marqueurs géologiques qui enregistrent le changement climatique dans le passé récent et lointain, remontant au début de l'ère cénozoïque.


• Activités principales :

- Collaborer avec les membres du groupe qui travaillent sur des codes de calcul utilisés pour reconstruire l'évolution spatio-temporelle de la convection du manteau (par exemple, doi.org/10.1002/2016JB012841).
- Utiliser les reconstructions de la convection du manteau pour prédire l'évolution du tenseur du moment d'inertie de la Terre et les changements correspondants des dérives des pôles et les paramètres orbitaux qui contrôlent les variations d'insolation de Milankovitch (doi.org/10.1051/0004-6361/201116836).
- Utiliser les modèles de convection du manteau pour générer des cartes globales de l'évolution de la topographie dynamique de surface, des anomalies de géoïde/gravité et des variations correspondantes du niveau de la mer,
- Vérifier les prédictions géodynamiques par rapport à données géologiques correspondantes (par exemple, positions des pôles paléomagnétiques, cyclostratigraphie, coraux/plages fossilisés).
- Participer à des réunions régulières avec d'autres membres du groupe de recherche et collaborer activement avec ces membres.
- Présenter les résultats dans des conférences et des ateliers (workshops) internationaux
- Publier ces résultats dans des revues à comité de lecture.
- Les activités de recherche seront réalisées à temps plein à l'IPGP.


• Affectation : IPGP - 1 rue Jussieu 75005 Paris


• Candidatures : les candidats doivent soumettre :
1) Une lettre comprenant une déclaration de motivation et d'intérêts
2) Un CV
3) Le nom et l'adresse d'au moins 2 personnes de référence qui peuvent fournir des évaluations détaillées des aptitudes et des compétences du candidat.
Les éléments ci-dessus doivent être envoyés par courrier électronique à Alessandro Forte : forte@ipgp.fr / forte@ufl.edu
Les candidatures seront acceptées jusqu'à ce que le poste soit pourvu. De plus amples renseignements concernant cette offre d'emploi peuvent être adressés à Alessandro Forte et Marianne Greff (greff@ipgp.fr).


• A télécharger : PDF iconfiche de poste en PDF

 

Date de publication : 
24 Novembre 2021