Exercice de crise volcanique à la Soufrière | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Exercice de crise volcanique à la Soufrière

EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE

 

 

Forte augmentation de l’activité du volcan de la Soufrière de Guadeloupe
Mardi 4 juin 2019-06-04 - 11h15 (heure de Guadeloupe, UTC-4)

 

Une séquence de tremblements de terre localisés à l’aplomb du volcan a débuté mardi 4 Juin 2019 à 5h00 local (9h00 TU) et est en train de se poursuivre. A 11h00 local, plus de 300 séismes ont été enregistrés par l’OVSG. La séquence est composée par 4 séismes ressentis (M 4, M 2.5, M 3 et M 2,5), objet des communiqués B3 précédents (5h40, 5h50, 7h18 et 8h45 heure locale). Les autres séismes composants l’essaim ont une magnitude < 1. Les épicentres de ces séismes sont localisés sur le dôme de La Soufrière. Tous les hypocentres sont localisés entre 1 et 2 km de profondeur sous le niveau de la mer.

Le niveau d’alerte est ROUGE (pré-alerte)

 

____________

Communiqué du mardi 4 juin 2019-06-04 - 10h (heure de Guadeloupe, UTC-4)

 

Phénoménologie:
A partir de 5h00 heure locale, un grondement continu en provenance du volcan a été entendu par les habitants de Papaye et Morne Houël (à moins de 2km à l’ouest du volcan).  Une odeur de gaz soufrés est nettement perçue dans les hauts de la ville de Saint-Claude à 2,5 km sous le vent du volcan.
A 8h00, les membres de l’observatoire ont ressenti une forte odeur H2S à Savane à Mulet qui a nécessaité les masques à gaz. L’odeur était présente dès Parnasse. La même observaton a été effectuée à Belvédère.  La visibilité était nulle.
Les membres de l’observatoires ont mis en place des plateaux collecte cendres à Parnasse, Fond Bernard et FNG.

 


Sismicité :

Une séquence de tremblements de terre localisés à l’aplomb du volcan a débuté mardi 4 Juin 2019 à 5h00 local (9h00 TU) et est en train de se poursuivre. A 8h30 local, plus de 214 séismes ont été enregistrés par l’OVSG. La séquence est composée par 4 séismes ressentis (M 4, M 2.5, M 3 et M 2,5), objet des communiqués B3 précédents (5h40, 5h50, 7h18 et 8h45 heure locale). Les autres séismes composants l’essaim, sont des VT et VT hybrides (1 séisme/min) et ont une magnitude < 1. Les séismes montrent un contenu basse fréquence définissant une circulation de fluides importante. Les épicentres de ces séismes sont localisés au niveau du dôme de La Soufrière. Tous les hypocentres sont localisés entre 1 et 2 km de profondeur sous le niveau de la mer et sont à profondeur constante depuis 5h00 local.

Une caractérisation de la source sismique pour le séisme principal (1er séisme, M4) indique une magnitude de moment de Mw3,8, cohérente avec la magnitude locale calculée par l’OVSG.

 

Déformation :

Une forte ouverture de la faille du 30 août a été mesurée à partir de 4h00 locale (1h avant le 1er séisme ressenti). Le taux d'ouverture a fortement augmenté à partir de 5h00 pour se stabiliser à environ 2cm par heure.

 

Chimie multigaz :

Nette augmentation des données MG CS depuis la mesure programmée à 4h, donc 1h avant le séisme. SO2 *10, jusqu’ à10 ppm; CO2 jusqu’ à 2000 ppm; H2S saturé; A 5h45 Le MG est passé à une session de 15 min toutes les heures. A 9h heure locale, les concentrations sont stables .

 

Thermique :

Brusque augmentation de la température lors du séisme M 4 (5h00). A 8h30 on est à 140°C et la pente de croissance de température a diminué depuis 12h15.

 

Le communiqué complet est téléchargeable ici.

 

Le niveau d’alerte est désormais ORANGE (pré-alerte)

 

D’autres informations seront diffusées dans la journée.

 

En savoir plus :
> Page de l’OVSG sur le site IPGP
> Page Facebook de l’OVSG
> Comptes Facebook et Twitter de la préfecture

Date de publication : 
04 Juin 2019