Département de la formation et des études doctorales (DFED) | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Département de la formation et des études doctorales (DFED)

La direction du département de la formation et des études doctorales (DFED) de l'IPGP :

  • Marianne Greff, Directrice adjointe de l'IPGP, en charge de la formation
  • Isabelle Martinez, Directrice adjointe du département de la formation et des études doctorales
  • Clément Narteau, Responsable du service des études doctorales de l'IPGP
  • Zarie Rouas, Responsable administrative du département de la formation et des études doctorales
  • Célien Garrigues, Responsable administrative adjointe du département de la formation et des études doctorales

 

Le fonctionnement du Département de la formation et des études doctorales (DFED) est régi par le Conseil pédagogique (CP) de l'IPGP qui contribue à définir la politique de formation dans le cadre des axes stratégiques définis par l'université de Paris.

LES CONTACTS 

Points de repère

  • Le 1er mai 2021, Marianne Greff, Directrice ajointe de l'IPGP en charge des formations, succède à François Métivier.
  • Le 1er janvier 2020, François Métivier est nommé Directeur adjoint de l'IPGP en charge des formations.
  • Le 1er janvier 2016, Francois Métivier, élu Directeur de l'UFR Sciences de la Terre, de l'Environnement et des Planètes (STEP), succède à d'Édouard Kaminski.
  • Le 1er janvier 2010, Edouard Kaminski,  élu Directeur de l'UFR Sciences de la Terre, de l'Environnement et des Planètes (STEP), succède à Jérôme Gaillardet.

 

Fruit d'une évolution de 4600 millions d'années, la Terre est notre unique planète, vivante et nourricière. L'observer et la surveiller, sur le terrain ou de l'espace, comprendre d'où elle vient, ses cycles, ses régulations, savoir prévoir les risques naturels, gérer les ressources et nos déchets, tel est le but des géosciences modernes. Devenues globales et quantitatives, les sciences de la Terre, de l'Environnement et des Planètes font appel aux mathématiques, à la physique, à la chimie, à la géologie et à la biologie. Apprendre à observer des objets naturels, savoir calculer et construire des modèles simples basés sur les lois physiques et chimiques: tel est le quotidien de nos chercheurs et de nos étudiants, qu'ils aient choisi la voie appliquée ou fondamentale.