Isotopes cosmogéniques et surface de la Terre | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Géochimie des enveloppes externes

  Isotopes cosmogéniques et surface de la Terre

Erosion sur l'île de la Réunion

La forte érosion des îles volcaniques a non seulement un impact environnemental (flux de sédiment dans les lagons, pollution etc...) mais aussi sociétal. Les populations grandissantes migrent, par manque de place, vers les zone d'altitude où l'érosion est la plus intense. Il est donc impératif de quantifier et comprendre les processus d'érosion dans les îles volcaniques pour aider à la gestion du territoire. L'utilisation des isotopes cosmogéniques permet de quantifier le temps de séjour des matériaux dans la zone critique. Dans un bassin versant, ce temps d'exposition au rayonnement cosmique est traduit en taux d'érosion. Le couplage de cette technique avec la technique des bilans géochimiques des rivières permet d'appréhender la part de l’altération chimique et celle de l'érosion physique dans l'érosion globale des îles volcaniques (Iles de La Réunion, Tahiti...).