Géomicrobiologie | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Géomicrobiologie

 

                                                                                 Les microorganismes semblent exister partout où se trouve de l’eau liquide et des températures inférieures à 122°C et il n’est plus absurde d’imaginer l’existence d’une biosphère jusqu’à au moins 7 kilomètres de profondeur dans la croûte terrestre. Au-delà, des implications environnementales et sociétales que cela soulève, se pose la question de l’origine de la vie et de l’existence ou non d’une vie primitive se développant sous les surfaces inhospitalières de la "jeune" Terre (dès 3,8 milliards d’années ?), de la "vieille" Mars ou d'ailleurs.


 

L’équipe de Géomicrobiologie de l'IPGP est spécialisée dans la caractérisation des interactions microorganismes-minéraux. Nous avons à cet effet développé des méthodes de microimagerie innovantes permettant d'identifier conjointement, à l'échelle micrométrique (celle de la cellule microbienne), microorganismes, matière organique et leur environnement minéralisé. Ces développements bénéficient d’une plateforme technologique dédiée à la préparation et l’imagerie (2D/3D) d’échantillons d’origine minérale, biologique ou bio-minérale.

Nous possédons désormais une expertise poussée dans la caractérisation in-situ de la matière organique qui nous permet d'aller traquer au sein des roches les traces de vie actuelles ou passées, de caractériser leurs microhabitats et d'établir de nouveaux types de biomarqueurs comme des biominéraux.

Membres de l'équipe

Bénédicte Ménez, Professeur Paris Diderot, Responsable

Sarah Benzimra, Responsable administrative

Chercheurs & Enseignants-chercheurs 

Giovanni Aloisi, Directeur de Recherche CNRS
Gaston Godard, Maître de Conférence Paris Diderot
Mark van Zuilen, Chargé de Recherche CNRS

Ingénieurs/Techniciens

Hélène Bouquerel, Ingénieure d'Etude IPGP
Michel Fialin, Ingénieur de Recherche CNRS
Emmanuelle Gérard, Ingénieure de Recherche IPGP
Léna Lecourt, Technicienne CNRS
Marc Quintin, Assistant Ingénieur Paris Diderot

Post-doctorants

Jian Gong

Etudiants en thèse

Thaïs Couasnon
Aurélien Lecoeuvre
Rachael Moore
Joti Rouillard