Stockage géologique du CO2 : Utilisation des méthodes électriques pour l'étude et le suivi des transferts de CO2 | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Géochimie des isotopes stables

  Stockage géologique du CO2 : Utilisation des méthodes électriques pour l'étude et le suivi des transferts de CO2

Participants hors IPGP : 
Alexis Maineult (UPMC)
Pour s'assurer de la pérennité d'un site de stockage de CO2, il est important de développer des méthodes permettant la détection et la quatification d'éventuelles fuites du CO2 stocké vers la surface. A travers cette action, nous évaluons le potentiel des méthodes géo-électriques à remplir cette fonction.

Nous étudions la capacité des techniques de tomographie de résistivité électrique (ERT) et de polarisation provoquée (PP), à caractériser les éventuels changements physiques (désaturation) et chimiques (dissolution du CO2 et/ou de minéraux présents dans le sol), qui auraient lieu dans la sub-surface lors d'une remontée du CO2. Nous investiguons la sensibilité de ces 2 méthodes à travers des expériences en laboratoire, des expériences menées sur le terrain à une échelle réduite, ainsi que des outils de modélisation.

(Action 4 du Programme de Recherches sur le Stockage du CO2 Total-Shlumberger-IPGP)