Projet GEOSISM-Eparses | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Systèmes volcaniques

  Projet GEOSISM-Eparses

Observatoire en Géosciences : du manteau à la houle - Sismologie 

Projet INEE, INSU, TAAF (2011-2013)               

 

Le programme GEOSISM-Eparses avait pour objectif de déployer temporairement un réseau de stations sismologiques large bande dans les îles Eparses pour aborder trois questions scientifiques complémentaires:

               i) étude de la sismicité locale et régionale, largement méconnue dans le canal du Mozambique,

             ii) étude de la structure de la croûte et du manteau supérieur sous le canal du Mozambique, mais aussi du manteau inférieur sous l'île de La Réunion, dans le cadre du projet franco‐allemand RHUM-RUM (Réunion Hotspot and Upper mantle – Réunion's Unterer Mantel) qui a pour objectifs d'imager la structure du point chaud de La Réunion, depuis sa tête jusqu'à sa base (http://www.rhum-rum.net).

            iii) analyse du bruit de fond microsismique lié à la houle dans l'océan Indien et de son impact sur ces îles: processus d'érosion des côtes lors d'épisodes de fortes houles, dégradation des récifs coralliens, influence de la houle sur les aquifères.

 

Installation d'une station sismologique large bande sur l'île de Tromelin, Avril 2011
Installation d'une station sismologique large bande sur l'île de Tromelin, Avril 2011

 

Dans le cadre de GEOSISM-Eparses, 5 stations sismologiques ont été déployées dans les îles Eparses (Europa, Juan de Nova, Mayotte, Glorieuses et Tromelin) en avril 2011 lors de la rotation du Marion Dufresne et ont été démontées en décembre 2013 avec l'aide des Transall.

Les données acquises dans les îles Eparses sont mises en lignes au centre d'archivage RESIF de l'INSU à Grenoble. Elles sont actuellement en cours de traitement par Céline Davy doctorante au LGSR dans le cadre de sa thèse « Analyse sismologique de la houle dans l'océan indien », par les collègues malgaches du IOGA à l'Université d'Antananarivo pour la microsismicité locale, par F.R. Fontaine pour la structure de la lithosphère (épaisseurs et structure de la croute) et G. Barruol pour la caractérisation de l'anisotropie du manteau supérieur. 

 

Localisation des stations sismologiques déployées dans les îles Eparses durant la période avril 2011 – décembre 2013  (points roses).
Localisation des stations sismologiques déployées dans les îles Eparses durant la période avril 2011 – décembre 2013 (points roses).