Génie de l'environnement et industrie (GEI) | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Génie de l'environnement et industrie (GEI)



Former aux métiers de l’environnement pour identifier et prévenir ou traiter les impacts environnementaux des activités industrielles et tertiaires.

Pourvus d’une large culture en techniques environnementales de diagnostic de qualité des milieux et de traitement des nuisances, les diplômés seront capables de s’insérer dans des entreprises industrielles, des bureaux d’études et des sociétés de service, chez des aménageurs publics ou privés, des gestionnaires de site, des collectivités territoriales dans des domaines variés (analyse et contrôle des pollutions dans les milieux, étude et conception de procédés et de procédures propres, efficacité énergétique, gestion et traitement des pollutions et des déchets et leurs valorisations, développement durable, application des normes environnementales et énergétiques).

 

PDF icon Flyer du parcours Génie de l'environnement et industrie (GEI)

Prérequis

En formation initiale : spécialité accessible en M1 aux titulaires d’une Licence de Sciences de la Terre, et plus généralement d’une Licence de Sciences ou d’une Licence professionnelle du domaine. Accessible aussi en M2 après un M1 validé (géosciences, chimie, biologie ou environnement). Le recrutement se fait sur dossier et/ou sur entretien en M1 comme en M2. Un contrat d’alternance est requis. Une expérience professionnelle (stage d’au moins 3 mois, alternance) est fortement souhaitée.

Par la voie de la formation continue : sur tout ou partie de la formation, le master peut accueillir un certain nombre de candidats déjà professionnalisés dans le cadre de la formation continue. Mêmes modalités (dossier, entretien).

 

Secteurs d’activité

Sociétés et bureaux d’étude : traitement des déchets et des effluents, de surveillance des pollutions, conseil, réhabilitations de sites et sols pollués, ingénierie
• PME/PMI et les grands groupes industriels (générateurs de pollutions et de déchets et ayant des services environnement et/ou hygiène et sécurité, impact, ressource) qui mettent en place les normes et qui les appliquent, et les entreprises qui participent indirectement au marché de l’environnement.
• Collectivités territoriales
• Secteur public de l’État : délégations régionales, DDAF, DDE, DIREN, DRIRE, DDASS et les organismes parapublics : Chambres d’Agriculture, Chambres des Métiers et instituts techniques.
• R&D dans les entreprises privées et les institutions publiques
• Secteur international

 

Métiers et débouchés

• Diagnostic de nuisances et études d’impacts. Étude et conception de procédés propres
• Développement durable, démarche Agenda 21, HQE, audits environnementaux, normes, Bilan Carbone TM
• Dépollution et réhabilitation de sites
• R&D des procédés de traitement des pollutions

 

Mots clés thématiques


• Analyse et contrôle des pollutions dans les milieux (eaux, sols, air)
• Étude et conception de procédés et procédures propres
• Gestion et traitement des pollutions
• Gestion, traitement et valorisation des déchets
• Audit dans le domaine de la qualité environnementale (Agenda 21, Démarche qualité, audit, études d’impacts, HQE (Haute Qualité Environnementale))
• Audit dans le domaine de la performance énergétique

 

Modalités d’admission

Candidater pour 2019-20

Tout candidat est invité à contacter le responsable du parcours préalablement au dépôt de dossier (vanhullebusch@ipgp.fr)
Candidature du 1er mai au 15 juin 2019

Organisation de l’année

Master proposé en alternance sous contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation. Master également proposé en formation continue.

 

PDF iconPlquette du parcours GEI (sept.19

 

Calendrier d'alternance 2019-20

Contenu des Unités d'Enseignements (UE)

Voir au bas de cette page.

 

Modalités de contrôle des connaissances (MCC)

Le M1 GEI est validé si une moyenne à l’année d’au moins 10/20 est obtenue sous la condition qu’au maximum 3 UE ont une note entre 8 et 10 (compensation possible et pas de session 2).
Si + de 3 UE entre 8 et 10, la compensation est impossible et l’ensemble des UE en dessous de 10 doivent être repassées en session 2.
Si une UE a une note en dessous de 8, pas de compensation possible. Toutes les UE en dessous de 10 doivent être repassées en session 2
A l’issue de la session 2 (fin juin-début juillet en fonction des UE) si le M1 n’est toujours pas validé, l'alternant sous contrat de 2 ans sera autorisé à poursuivre en M2 et devra valider, en plus des UE de M2, les UE de M1 non obtenues l'année précédente.

Attention : pas de session 2 en M2 GEI.

 

Le responsable du parcours

Eric Van Hullebusch IPGP- Biogéochimie environnementale

 

Contact

Mme Shanti SPACHER,

IPGP - Université Paris Diderot - Département de la Formation et des Etudes Doctorales 

Bâtiment des Enseignements  - Bureau P35 - 1 rue Jussieu, 75238 Paris cedex 05

+33 1 83 95 78 23

 

Nota bene M1 

* UE obligatoires (60 ects) : 15


Nota bene M2  :

* UE obligatoires (60 ects) : 11