Génie de l'environnement et industrie (GEI) / IUP | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Génie de l'environnement et industrie (GEI) / IUP



 

Une formation en alternance

(sous contrat d'apprentissage ou sous contrat de professionnalisation ou en formation continue)

La performance des entreprises ne dépend plus seulement aujourd’hui de leur compétitivité mais aussi de leur capacité à prendre en compte les contraintes environnementales, à anticiper leurs impacts, et à s’y adapter. Ceci entraîne une demande pour le présent et l’avenir, et l’émergence de nouveaux métiers liés à la mise en place de la Stratégie Nationale du Développement Durable, à l’économie d’énergie et à la recherche d’énergies de substitution. La moitié des ingénieurs devrait partir à la retraite dans les années 2015-20 et les grandes sociétés et les collectivités ont des perspectives de recrutement élevées avec une très forte demande pour des scientifiques ayant des compétences dans le domaine de l’environnement industriel offrant une large palette de métiers.

 

Le master GEI a été ouvert au sein de l’IUP Génie de l'Environnement, créé en 1993, qui a mis en place, testé et développé son offre de formation grâce à des liens forts avec les milieux professionnels (stages, emplois, R&D…) et  à des méthodes et un savoir-faire exigeant pour la formation professionnelle initiale et continue (suivi des diplômés, débouchés riches et variés dans les métiers de l’environnement au niveau cadre). Cette formation est :

  • fondamentale et générale assurant les connaissances théoriques donnant à l'ingénieur une très large capacité d'évolution au cours de sa vie active et une grande ouverture sur le monde ;
  • technologique assurant la maîtrise des pratiques liées à l'activité d'une branche professionnelle ;
  • professionnelle permettant aux étudiants de trouver et d'exercer des métiers attractifs, en France ou à l'étranger, dans le monde industriel ou académique, assurant une bonne insertion dans la vie de l'entreprise et la maîtrise d'un métier dans ses dimensions opérationnelles et d'encadrement.

Documentation

Les enseignements

La spécialité « Génie de l’Environnement & Industrie » est ouverte en alternance au niveau M1 et M2 sous contrat de professionnalisation ou sous contrat d’apprentissage ou en formation continue.

 

 

Organisation de l'alternance 2017-18

calendrier 17-18 susceptible de modifications.

  • à l'université : lundi et mardi
  • en entreprise (pour les étudiants sous contrat de professionnalisation) ou en recherche d'entreprise (pour obtenir un contrat de professionnalisation ou préparer le cas d'étude et le stage) : mercredi, jeudi et vendredi

 

Les débouchés

  • Le développement durable est une nécessité et un enjeu majeur pour tous les acteurs du développement économique et social. Notre formation fournit des bases fondamentales et appliquées indispensable pour traiter des problèmes environnementaux, industriels ou tertiaires et à initier des stratégies de développement durable. La formation dispensée offre des perspectives professionnelles très variées correspondant à un besoin reconnu pour le présent et pour l’avenir. À l'issue de la formation, les métiers sont évolutifs et variés : ingénieur d’étude ou de recherche, R&D, responsables d’unités de traitement et de valorisation, conseillers…

  • Le développement durable est une nécessité et un enjeu majeur pour tous les acteurs du développement économique et social. Notre formation fournit des bases fondamentales et appliquées indispensable pour traiter des problèmes environnementaux, industriels ou tertiaires et à initier des stratégies de développement durable.

La formation dispensée offre des perspectives professionnelles très variées correspondant à un besoin reconnu pour le présent et pour l’avenir.

 

A l'issue de la formation, les métiers sont évolutifs et variés : ingénieur d’étude ou de recherche, R&D, responsables d’unités de traitement et de valorisation, conseillers…

 

Métiers visés

  • Diagnostic de nuisances et études d’impacts. Étude et conception de procédés propres

  • Développement durable, démarche Agenda 21, HQE, audits environnementaux, normes, Bilan CarboneTM

  • Dépollution et réhabilitation de sites. R&D des procédés de traitement des pollutions

 

Gisements d'emplois

Les sociétés et bureaux d’étude : de traitement des déchets et des effluents, de surveillance des pollutions, de conseil, de réhabilitations de sites et sols pollués, d’ingénierie ;

Les PME/PMI et les grands groupes industriels (générateurs de pollutions et de déchets et ayant des services environnement et/ou hygiène et sécurité, impact, ressource) qui mettent en place les normes et qui les appliquent, et les entreprises qui participent indirectement au marché de l’environnement.

Les Collectivités territoriales ; Le secteur public de l’État : délégations régionales, DDAF, DDE, DIREN, DRIRE, DDASS et les organismes parapublics : Chambres d’Agriculture, Chambres des Métiers et instituts techniques.

R&D dans les entreprises privées et les institutions publiques ; Le secteur international.

 

Les partenaires 2016-2017

AIR France, BASF Health & Care Products France, CF Ingénerie, CEA, Conseil Régional IdF, David Energies SNC, Ecosystems Developpement, EDF, ENS2R, ESIANE, Galtier Expertise Environnement, Genovexpert, IDETEC Environnement, JFM CONSEILS, Lafarge France, Mairie de Paris, Paprec France, Pradeau Morin Renovation, RENAULT, Véolia, Sciences Po, SNCF, SOCOTEC, SUEZ, SUNSQUARE, TIRU, TOTAL.

 

Les témoignages

 

Aurélie De Carvalho
Promotion 2013-2014
Master Génie de l’environnement et industrie

"La formation du master GEI - IUP a pu me donner tous les éléments pour construire et nourrir mon projet professionnel. C'est une filière très intéressante et motivante qui donne l'opportunité de se professionnaliser au maximum avant l'entrée dans le monde du travail. Les enseignements sont parfois difficiles et généralistes mais permettent de développer une grande capacité d'adaptation et une rigueur indispensable au métier d'ingénieur. Je peux affirmer aujourd'hui que la majorité des enseignements du master GEI - IUP ont contribué à ma réussite dans les métiers des sites et sols pollués, c'est un atout certain. Je suis entièrement satisfaite et je remercie les acteurs de la formation (enseignants, administration, etc.)."

Coline Garcia de la Torre
Promotion 2014-2015
Master Génie de l’environnement et industrie

"Après un DUT Génie Biologique option environnement, j’ai souhaité m’orienter vers une filière beaucoup plus spécialisée dans l’environnement. La licence Génie de l’Environnement puis le master Génie de l’Environnement et de l’Industrie étaient donc tout indiqués pour compléter mes connaissances dans le domaine de l’environnement. Ce cursus n’est pas seulement une formation généraliste sur l’environnement, car il permet par le biais d’options, de stages ou de l’alternance de se spécialiser dans le domaine que l’on souhaite. J’ai choisi de me spécialiser dans l’énergie et à la suite de mon alternance, j'ai été prise en CDI en tant que chargée d’exploitation efficacité énergétique chez Greenyellow, la filiale énergie du Groupe Casino."

Aurélien Bertin
Promotion 2007-2008
Master Génie de l’environnement et industrie

"J’ai suivi les enseignements du Master GEI de l’IUP de 2005 à 2008. Ce qui m’a particulièrement plu, c’est à la fois la diversité des intervenants et le parcours offert, permettant de se spécialiser au fur et à mesure des années. J’ai poursuivi avec un doctorat sous convention CIFRE, dans l’entreprise qui m’avait accueilli en stage pour le Master 2 ; il y a donc une réelle complémentarité avec les autres formations proposées au sein de l’Université Paris 7. En 2013, j’ai co-fondé un bureau de conseils et d’études en environnement, énergie et financement de projets (ENAMO). J’y exerce les fonctions de directeur des stratégies énergétiques : j'accompagne les collectivités et les entreprises dans leur transition énergétique et j’interviens au sein de formations."

Les conditions d'accès

En formation initiale, spécialité accessible en M1 aux titulaires d’une Licence de Sciences de la Terre, et plus généralement d’une Licence de Sciences. Accessible aussi en M2 après un M1 validé (géosciences, chimie ou de biologie ou en environnement). Le recrutement se fait sur dossier et/ou sur entretien en M1 comme en M2. Un contrat d’alternance est requis. Une expérience professionnelle (stage d’au moins 3 mois, alternance…) est souhaitée.

Par la voie de la formation continue : sur tout ou partie de la formation, le master peut accueillir un certain nombre de candidats déjà professionnalisés dans le cadre de la formation continue. Mêmes modalités (dossier, entretien).

Candidater à la campagne 2017-18 (Attention : Admission uniquement en M1 GEI)

 

La spécialité GEI sélectionnée par le magazine L'Etudiant (publié en mars 2016)

Quels masters de l'université allient sélectivité relevée, insertion professionnelle et bon suivi des diplômés ? L'Étudiant a mené l'enquête et a passé près de 300 masters 2 au banc d'essai. Les formations ont été sélectionnées sur la base des trois critères suivants pour lesquels nous ont été décernées de une à quatre étoiles,
  • sélectivité : taux de sélectivité brut (nombre d'intégrés sur nombre de candidats), taux de transformation (nombre d'intégrés sur nombre d'admis), exigences de la formation ;
  • qualité de l'insertion : sur la base des enquêtes d'insertions transmises, taux d'emploi, salaire à la sortie, type d'emploi (contrat à durée déterminée, contrat à durée indéterminée...) ;
  • suivi des anciens : fréquence et qualité des enquêtes d'insertion et de satisfaction ; existence d'un annuaire des anciens pour la spécialité et qualité de ce dernier ; existence et présence en ligne d'une association des anciens.
 Les meilleurs masters à la fac : 259 formations au banc d'essai
Classement Eduniversal Master ranking 2017 TOP 20

 

Coût de la formation

M1 et M2 GEI sous Contrat d'apprentissage (Formation initiale) : 8 914 € par année

M1 et M2 GEI sous Contrat de professionnalisation (Formation continue) : 6 500 € par année

Unité d'enseignement de M1 ou M2 : 800 €

Le responsable de la spécialité

Pr. Jean-Pierre Frangi
Equipe IPGP-Dynamique des fluides géologiques
Directeur de l' IUP Génie de l'Environnement
Chargé de mission Développement Durable à l'université Paris Diderot
Responsable Valorisation IPGP - contact SATT IdF-Innov
Tél. : 01 57 27 84 50 ou 01 83 95 75 50
Email : Jean-Pierre Frangi

La Co-responsable de la spécialité

 

 Isabelle Martinez 
Équipe IPGP- Géochimie des isotopes stables
Directrice adjointe de l’UFR STEP
Tél. : 01 8395 7519 ; Email : martinez@ipgp.fr

Contact administratif et gestion des contrats

Mme Zarie Rouas
IPGP - Université Paris Diderot
+33 1 83 95 75 10
+33 1 57 27 84 92
Email : zarie.rouas@univ-paris-diderot.fr

Contact Scolarité

Mme Jill Ourie
IPGP - Université Paris Diderot
Scolarité du Master GEI - Bureau P35
1 rue Jussieu
75238 Paris cedex 05
+33 1 83 95 78 23
Email : Scolarité du Master

 

Retour page d'accueil Master