Risques naturels telluriques | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Risques naturels telluriques

La formation

  • Cette spécialité a pour vocation d’apporter aux étudiants les éléments essentiels à la compréhension, la mesure et la modélisation des processus physiques impliqués dans les aléas telluriques naturels (séismes, activité volcanique, glissements de terrain, effondrements de cavité, tsunamis, …).

 

  • A travers des enseignements aux frontières entre connaissance du milieu naturel, outils de mesure et de surveillance de pointe et modélisation théorique et numérique, il s’agira de former des experts de haut niveau dans le domaine de l’étude et de l’évaluation des aléas naturels telluriques. Au-delà d'une formation solide dans les thématiques fondamentales des Sciences de la Terre, de la physique et de la mécanique des milieux naturels, l'objectif est d'apporter aux futur(e)s chercheur(e)s ou professionnel(le)s les compétences leur permettant d'interagir avec les différents intervenants impliqués dans les risques naturels tant au niveau académique qu’au niveau industriel ou sociétal.

 

  • Cette formation repose sur des équipes de recherche de pointe dans le domaine des aléas naturels à l’IPGP, à l’ENS et à l’INSTAR. L’enseignement dispensé s’appuie notamment sur la mission de surveillance des aléas telluriques dont l’IPGP a la charge, par le biais des Observatoires Volcanologiques et Sismologiques de la Martinique, de la Guadeloupe ou La Réunion, du réseau mondial de stations sismologiques Géoscope et du réseau de surveillance mondiale du champ magnétique Intermagnet et l’observatoire magnétique de Chambon La Forêt.

 

  • Cette formation est construite en étroite collaboration avec les spécialistes de chaque domaine, notamment la géophysique, la géotechnique, la géographie, les mathématiques appliquées (Laboratoire Jacques-Louis Lions), des EPIC (CEA, BRGM, INERIS, IFP, etc.) et des entreprises (EDF).

 

  • Cette spécialité bénéficie d’une convention avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse).

 

Les enseignements

Cliquez sur les modules pour prendre connaissance du contenu des modules.


Nota bene M1  :
  • UE de spécialté : pour les 2 stages de terrains, choisir entre Stage d'instrumentation géophysique ET Stage de tectonique.
Nota bene M2 :
  • UE de spécialté : pour les 2 stages de terrains, choisir entre Living Faults in Greece (field trip)  ET  Volcanic Observatory field trip.
  • UE optionnelles : 5 à choisr parmi les 11 proposées (consulter les compatibilités dans les emplois du temps disposnibles début sept. 2016 )

Les débouchés

  • Cette formation forme des experts des aléas naturels pour les grandes entreprises (génie civil, producteur et distributeur d’énergie, assurances, banques, etc…), les bureaux d’études,  les EPIC (CEA, BRGM, INERIS, IFP), les services de l'Etat et des collectivités territoriales ainsi que pour la recherche fondamentale et appliquée après une poursuite en doctorat.

Lcs conditions d'accès

  • Cette formation est ouverte aux étudiants titulaires d'une Licence (géosciences, physique, mathématiques) pour une admission en M1 et aux étudiants titulaires d’un M1 (géosciences, physique, mécanique, mathématique, acoustique), aux ingénieurs diplômés et aux élèves-ingénieurs de 3ème année (géosciences, physique, mécanique, mathématique, acoustique) pour une admission en M2.

               Pour candidater, cliquez ici.

La responsable de la spécialité

Pr. Anne Mangeney

Equipe IPGP- Sismologie

Tél. :  01 83 95 75 62

Email : Anne Mangeney

 

 

Contact

Pascale PETITGAS

IPGP - Université Paris Diderot

Scolarité du Master STEP - Bureau P06

1 rue Jussieu

75238 Paris cedex 05

+33 1 83 95 75 20

Email : Scolarité du Master

Retour page d'accueil Master