Sur la notion de durée d'une phase de métamorphisme | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS