Observation en microscopie électronique de fautes d'empilement dans le béryllium | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS