Bulletin d'actualité du vendredi 6 juillet 2018 à 15h00 (Heure locale) | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Bulletin d'actualité du vendredi 6 juillet 2018 à 15h00 (Heure locale)

Depuis le début de mois de juillet, une inflation (gonflement) de l’édifice du Piton de la Fournaise est de nouveau observée par le réseau de déformation de l’OVPF.
Ainsi depuis le 1er juillet une élongation de 0,5-1 cm de la zone sommitale (Figure 1) et une élongation de 0,5-1,2 cm de la base du cône terminal (Figure 2) sont enregistrées.

 

Figure 1 : Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 14 juillet-28 août 2017, 3-4 avril 2018 et 27 avril-1 juin 2018 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

 

Figure 2 : Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 14 juillet-28 août 2017, 3-4 avril 2018 et 27 avril-1 juin 2018 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cône terminal du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

 

Cette reprise de l’inflation de l’édifice est synonyme d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel par une réalimentation profonde en magma. Les fortes concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain (secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes), qui se maintiennent depuis la fin de l’éruption le 1er juin dernier, sont en accord avec une remontée profonde de magma. Le changement de tendance observé dans les déformations de l’édifice (reprise de l’inflation) depuis le 1er juillet atteste d’un possible transfert vers de plus faibles profondeurs (réservoir superficiel). A noter que pour l’éruption du 27 Avril – 1er juin 2018, cette phase de pressurisation avait duré trois semaines environ (4-27 Avril 2018) avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompt, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption.

 


Niveau d’alerte : Vigilance