L'histoire de l'observatoire | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  L'histoire de l'observatoire

Depuis l’arrivée des premiers habitants permanents sur l’île, des observations d’une activité soutenue du volcan du Piton de la Fournaise ont été signalées. Mais déjà au XIII siècle, des marins arabes ont rapporté des observations d’une île à l’est de Madagascar où le feu jaillit en permanence.

Alfred Lacroix en 1936 exprime le souhait de l’installation d’un observatoire volcanologique pour l’étude du Piton de la Fournaise... et continu : "Aucune observation instrumentale n’a été faite et il serait à souhaiter qu’un sismographe fût installé à proximité du volcan pour enregistrer les mouvements microsismiques qui accompagnent certainement la montée de la lave, lors des paroxysmes".

Ce n'est qu'une quarantaine d’années plus tard, suite à l’éruption hors enclos de 1977 qui détruisit partiellement le village de Piton Sainte Rose, que les autorités, le département, et le CNRS décidèrent de la construction d’un observatoire volcanologique et confirent sa gestion à l’Institut de Physique du Globe de Paris.

L'observatoire fut opérationnel fin 1979.

Il est situé à la Plaine des Cafres, à 15 km à vol d’oiseau du sommet du volcan, et la transmission des données en temps réel permet un suivi de l'activité en temps réel.