Réseau de mesure des déformations | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Réseau de mesure des déformations

Plusieurs types de capteurs sont répartis sur le massif de la Soufrière :

 

  • les inclinomètres permettent la mesure des variations d'inclinaison des flancs du volcan ou des parois des fractures du dôme, avec une précision d'environ 1 µrad, c'est-à-dire une élévation de 1 mm à 1 km de distance ;
  • le GPS continu mesure la distance relative entre deux points, en trois dimensions, avec une précision de quelques mm ;
  • les extensomètres mesurent les déplacements sur les fractures du dôme, avec une précision d'environ 0.2 mm ;
  • le distancemètre laser permet de mesurer depuis l'Observatoire les variations de distance avec une précision d'environ 1 cm ;
  • le réseau de GPS / gravimétrie, mesuré tous les ans par des équipes de l'IPGP, apporte des informations sur les déformations à grande échelle et les mouvements potentiels de magma dans le volcan.


Les déformations du volcan sont générées par les variations de pression dans la chambre et le conduit magmatiques, mais aussi par les variations de température et les circulations de fluide dans le massif. Les déformations d'un édifice volcanique sont bien souvent précurseurs d'activité magmatique ou de déstabilisation des roches par effet gravitaire.


Le réseau de déformation sur la Soufrière comprend :

  • 5 stations comportant chacune 4 inclinomètres et 1 thermomètre, continues et télémétrées;
  • 2 stations GPS, continues et télémétrées;
  • 15 sites équipés d'extensomètres, mesurés manuellement ;
  • 6 prismes pour mesures laser de distance, mesurés manuellement;
  • 27 repères GPS et gravimétrie mesurés manuellement.