La surveillance de l'arc | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS