Le volcanisme de la Basse-Terre | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Le volcanisme de la Basse-Terre

(d'après Komorowski et al., 2005)

L’archipel de la Guadeloupe est constituée de 7 îles différentes (Basse-Terre, Grande-Terre, La Désirade, Petite-Terre, Marie-Galante, Terre-de-Haut, Terre-de-Bas). Un chenal naturel, la rivière Salée sépare la Basse-Terre de la Grande-Terre. La Basse-Terre, la plus haute île des Petites Antilles (1467 m, La Soufrière) et l’archipel des Saintes (309 m) sont des îles montagneuses formées de roches volcaniques d’âge Tertiaire et Quaternaire. Les îles de Marie Galante (204 m) et de Petite-Terre sont composées de plateaux coralliens d’âge Pléistocène superposés à un substrat volcanique d’âge pré-Miocène (> 23 Ma). La Désirade (273 m) forme un plateau allongé de roches calcaires basculées d’âge Pliocène inférieur superposé à des roches ignées d’âge Jurassique supérieur à Crétacé inférieur.

 

L’île volcanique de la Basse-Terre est constituée de 7 complexes volcaniques principaux qui sont, du plus vieux au plus jeune, le Complexe Basal, la Chaîne du Nord, la Chaîne Axiale, la Chaîne de Bouillante, les Monts des Caraïbes, le complexe de Trois-Rivières-Madeleine, et le massif actif de la Grande Découverte-Soufrière. Chacun de ces complexes volcaniques est constitué de nombreux centres éruptifs qui forment un chaîne volcanique longue de 55 km, large de 25 km, qui est orientée nord nord-ouest et culmine à une altitude de 1467 m pour le dôme de la Soufrière. Ce dernier représente les produits de la dernière éruption magmatique de la Basse-Terre récemment re-datée à 1530 AD (Boudon et al., 2008). Les produits et les styles éruptifs résultant de l’activité subaérienne mais aussi sous-marine de ces différents complexes sont très variés, allant d’épaisses coulées de lave aux grands volcans composites ou stratovolcans, aux cônes de scories et dômes de lave visqueuse, avec une alternance d’activité explosive et effusive. Les compositions chimiques des produits vont des basaltes aux dacites.

 

 

Le volcanisme de la Basse-Terre a débuté il y a environ 3 million d’années (Samper et al. 2007) avec la construction du Complexe Basal puis de la Chaîne du Nord à l’extrémité nord de la Basse-Terre. Les datations radiométriques de Blanc (1983), Carlut et al. (2000), et Carlut and Quidelleur (2000) ont permis d’établir que le reste du volcanisme de la Basse-Terre s’est mis en place dans le dernier million d’années. Dans la période comprise entre 600 000 et 250 000 ans, trois complexes volcaniques étaient actifs probablement simultanément au sud de la Basse-Terre: la Chaîne Axiale, la Chaîne de Bouillante, et les Monts Caraïbes (Carlut et al., 2000). L’activité du complexe de la Grande Découverte-Soufrière a débuté il y a environ 445 000 ans (Boudon et al., 1988 ; Komorowski et al. 2008). Le volcan de la Soufrière de Guadeloupe est, en l’état des connaissances actuelles, le seul volcan actif de Guadeloupe car ses dernières éruptions datent de moins de 10 000 ans. En revanche le complexe de Trois-Rivières-Madeleine est le plus jeune des complexes volcaniques car il aurait débuté son activité il y a environ 150 000 ans.