La Montagne Pelée | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  La Montagne Pelée

La Montagne Pelée en temps quasi-réel. (OVSM-IPGP)
 
La Montagne Pelée en temps quasi-réel. (OVSM-IPGP)

Avec 1397 mètres d'altitude, la Montagne Pelée est le point culminant de la Martinique. C'est un volcan actif de type explosif ayant connu de nombreuses éruptions magmatiques et phréatiques par le passé. Depuis la fin de la dernière éruption magmatique en 1932 (éruption avec mise en place de dôme), son activité a décru de manière significative. L’activité fumerollienne est nulle, l’activité hydrothermale poursuit un régime globalement en lente diminution. L’activité sismique est faible et traduit l’activité du système hydrothermal (circulations et interactions de gaz, vapeur et eau sous pression dans la roche poreuse et fracturée). On ne constate pas d’anomalie des autres paramètres de surveillance liée à une éventuelle remontée de magma (séismes profonds, déformations à grande échelle, gaz soufrés à haute température).

 

Sur la base des observations de l’OVSM - IPGP enregistrées au cours des derniers mois et résumées dans nos bilans trimestriels, aucune activité éruptive n’est à prévoir prochainement, et le niveau actuel reste Vert : pas d'alerte!

 


Schéma des niveaux de vigilance et d'alerte  de l'activité volcanique de la Montagne Pelée en Martinique
Schéma des niveaux de vigilance et d'alerte de l'activité volcanique de la Montagne Pelée en Martinique (OVSM-IPGP)