Le sismomètre historique de l’OVSM : Le Quervain-Piccard | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Le sismomètre historique de l’OVSM : Le Quervain-Piccard

Le sismographe Quervain-Piccard
Le sismographe Quervain-Piccard (OVSM - IPGP)

Dès 1903, A.LACROIX fit construire un observatoire au Morne des Cadets à Fonds Saint-Denis. A cette époque, l'équipement était essentiellement constitué de sismographes, d'un gravimètre. Faute de moyens, il fut abandonné. C'est en 1936 que fut décidé de la construction du bâtiment actuel suite à l'éruption de la montagne Pelée en 1929. Le spectaculaire et célèbre sismographe de vingt tonnes appelé : « Quervain-Piccard » du nom de ses inventeurs Alfred de Quervain (1879-1927) et Auguste Piccard (1887-1962), fait la fierté de l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique. Auguste Piccard inspira Hergé (pseudonyme de Georges Prosper Remi) qui le choisi comme modèle pour son célèbre personnage du Professeur Tournesol dans les aventures de Tintin. En effet, il était fasciné par ces remarquables capacités intellectuelles et son allure. Il décida donc de l'immortaliser sous les traits de Tryphon Tournesol. Remarquable savant et inventeur de talent, il conçoit et réalise lui même ses propres engins qu'il n'hésite pas à tester et ce, au péril de sa vie. Cet instrument reste extrêmement rare car il n’en existe que trois au monde. Il se compose d’une masse constituée de deux cents vingt plaques de fonte agencées en cylindre. Cette dernière est suspendue par quatre gros ressorts qui sont fixés au sommet du bâti en béton. Lorsque les ondes sismiques parviennent au centre de gravité du sismographe, trois tiges de propulsion, des leviers amplificateurs, grattent une feuille noircie à la fumée placée sur un rouleau. On pouvait ainsi observer en temps réel l'arrivée du signal sur le sismogramme (enregistrement des ondes sur papier) et se faire une représentation de la force du séisme enregistré.

Les caractéristiques scientifique de l’événement tectonique (temps d'arrivéedes ondes P et S, la magnitude de durée,...) étaient mesurées et calculées manuellement en utilisant la formule de Lee et AI-1972, et notamment par la détermination des épicentres grâce à « la table de Jolia ». Le fort séisme qui a eu lieu le 29 novembre 2007 en Martinique d’une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter a endommagé l'instrumentation du sismographe même si ce dernier n'est plus en fonction depuis 1975. Avec la modernisation, le Quervain-Piccard a été remplacé peu à peu par une instrumentation plus moderne et beaucoup moins imposante. C'est désormais une oeuvre de musée qui fait partie d'un circuit pédagogique
pour les scolaires et les visiteurs.
 

 

Les inventeurs :

 

Auguste Piccard
Auguste Piccard

Auguste Piccard, né le 28 janvier 1884 à Bâle, en Suisse, était un célèbre physicien, aéronaute et océanaute Suisse. A l’âge de 20 ans, en 1904, il publie, à l’université de Bâle, son premier travail scientifique : Nouveaux essais sur la sensibilité géotropique des extrémités des racines. 6 ans plus tard, en 1910, il obtient son doctorat. En 1922, il est nommé professeur de physique à l’université de Bruxelles. Il est le premier à utiliser un aéronef pressurisé à l’occasion de ses premiers essais de vols stratosphériques en ballon libre. En 1945, il conçoit le premier submersible, le bathyscaphe, et réalise, en 1948, la première descente en profondeur au large de Dakar (Sénégal) accompagné de Théodore Monod. Avec le Trieste, le troisième Bathyscaphe piloté par son fils Jaques Piccard, Il bat le record de profondeur en 1953, au large de l’Italie en plongeant à 3150 mètres. Auguste Piccard décède en 1962 à Chexbres.

 

 

Alfred de Quervain
Alfred de Quervain

Inventeur et explorateur, Alfred de Quervain construisit en 1922 aidé par Auguste Piccard, un sismographe de vingt tonnes nommé sismographe universel. Il est ainsi surnommé en raison de sa capacité à enregistrer tous les séismes ayant lieu à la surface du globe. Il enregistre les mouvements du sol dans les trois directions, vertical, nord-sud et est-ouest. Cependant, il est surtout connu pour sa traversée du Groenland. Il y découvrit un massif situé à une centaine de kilomètres de la côte orientale. Il décéda d’une attaque cérébrale en 1927.