Instrumentation embarquée en géophysique Spatiale | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Planétologie et sciences spatiales

  Instrumentation embarquée en géophysique Spatiale

Notre équipe développe des sismomètres spatiaux depuis le milieu des années 1990, a délivré le sismomètre de la mission Mars 96 et est responsable des capteurs Très Large bande de la mission NASA InSight vers Mars. Ces capteurs, qui sont le coeur de l'instrument SEIS, sont les capteurs sismiques les plus sensibles jamais utilisés dans l'espace.

Nous avons débuté nos effort avec le sismomètre OPTIMISM à bord de la mission Mars 94, qui fut malheureusement perdue peu de temps après son lancement en Novembre 1996. Après 15 années d'effort et de développements technologiques, la NASA selectionna en 2011 la mission inSight vers Mars. le JPL en est responsable et l'atterrisseur d'InSight est equipé des capteurs VBB, designés, développés et testés par notre équipe grâce au support continue du CNES. Notre équipe héberge à la fois le PI de l'instrument SEIS et le chef de projet du capteur VBB. Nous avons ainsi supervisé le contrat industriel avec SODERN, responsable de la réalisation des modèles de vol des VBB, avons réalisés les tests fonctionnels et en environement des capteurs VBB avant leur intégration dans la sphère SEIS et avons participé aux tests après intégration avec le CNES. Nous participeront aux opérations avec le SISMOC du CNES et distribueront les données de SEIS via le centre de données IPGP.

Mais notre équipe se prépare aussi pour les futures missions de sismologie planétaire, non seulement en préparant l'instrument VBB pour des opportunité de vol entre 2023 et 2025, mais en développant également une nouvelle génération de capteur sismiques, potentiellement 100 fois meilleure que le VBB, dans le cadre du projet H2020 Pionner.