Séisme à l'est de la Martinique | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Séisme à l'est de la Martinique

Magnitude 6.5 sur l’Échelle de Richter

 

Localisation et magnitudes du séisme du 18/02/2014 par l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM-IPGP.)

Le mardi 18 février 2014 à 09:27 temps universel (05h27 locale) un séisme de magnitude 6.5 sur l’Échelle de Richter s'est produit à 200 km à l'est de la Martinique, à une profondeur comprise entre 5 et 20 km.
Il a été fortement ressenti dans la région notamment en Martinique. Ce séisme a été bien enregistré par les réseaux régionaux et mondiaux dont ceux opérés par les Observatoires de l'IPGP (OVSM, OVSG, GEOSCOPE) ce qui a permis une analyse préliminaire rapide de cet évènement.

Il est lié aux processus de déformations associés à la subduction de la plaque Amérique sous la plaque Caraïbe.

L'analyse des signaux sismiques montre qu'il s'agit d'un mécanisme en extension (faille normale), différent des mécanismes en chevauchement (faille inverse), qui se produisent le long du contact entre les deux plaques.

 

 

L'incertitude sur sa profondeur autorise deux interprétations:

- si la profondeur est supérieure à 15km, il serait localisé dans la croute océanique plongeant sous la plaque Caraïbe. Le séisme correspondrait alors à des processus de flexure (pliage) de la plaque plongeante.

 

 

- si la profondeur est inférieure à 15 km, il serait localisé dans le prisme sédimentaire (prisme d'accrétion de la Barbade). Il serait alors difficile d'interpréter ce séisme, n'ayant que très peu de données et de connaissances de la structure de cette zone.

Dans l’état actuel de nos connaissances sur ce séisme, rien n’indique qu’il en annonce un autre plus important.

Quelque soit le processus, il s'agit d'un type de séismes assez rare. Le dernier séisme qui pourrait lui ressembler s'est produit le 25 décembre 1969 (M=6.5), au large de la Guadeloupe (séquence de séismes de Noël). Il avait été suivi de 4 répliques de magnitude supérieure 5.5.

Ce séisme a été largement ressenti par les populations de l'ensemble des îles voisines de l'arc Antillais (Barbade, Saint Vincent, Sainte Lucie, Martinique, Dominique, Guadeloupe) avec des intensités comprises entre II et V (échelle EMS98). Les témoignages sont visibles sur le site du BCSF.

 

 

Principaux séismes dans l'arc des Antilles de 1969 à 2014. L'étoile rouge représente l'épicentre du séisme du 18 février.

Pour plus d'informations:


• consulter la page des données GEOSCOPE sur ce séisme

• le communiqué de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique

• le communiqué de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe

• la page du Bureau central sismologique français sur le séisme

 

 

Bibliographie:


• Stein, S., J.F. Engeln, and D.A. Wiens, Subduction seismicity and tectonics in the lesser Antilles arc, J. Geophys. Res., 87, 8642-8664, 1982.

• Bernard, P., and J. Lambert, Subduction and Seismic Hazard in the Northern Lesser Antilles - Revision of the Historical Seis- micity, Bull. Seismol. Soc. Am., 78 (6), 1965-1983, 1988.

• Feuillet N., F. Beauducel, P. Tapponnier, 2011. Tectonic context of moderate to large historical earthquakes in the Lesser Antilles and mechanical coupling with volcanoes. J. Geophys. Res., 116, B10308, doi:10.1029/2011JB008443.

• Bangs N.L.B., WESTBROOK, G. et al., Seismic Velocities From the Barbados Ridge Complex: indicators of High Pore Fluid Pressure in an Accretionary Complex, Jouranl of Geophysical Research, Vol. 95, No. B6, 8767-8782, JUNE 10, 1990

• Thibaud Pichot, Les rides de Barracuda et de Tiburon, à l'Est de la subduction des Petites Antilles : origine, évolution et conséquences géodynamiques, These IFREMER, 2012