Séisme des îles du Dodecanèse | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Séisme des îles du Dodecanèse

Mw 6.6 à 6.7

Un séisme de magnitude 6.6 à 6.7 est survenu en mer le 20 juillet 2017 à 22h31 UTC (soit 1h31, heure grecque et 0h31, heure française, le 21 juillet 2017), au sud de la ville de Bodrum sur la côte turque, au sud-est de la mer Égée.

Localisation du séisme de la nuit du 20 au 21 juillet 2017, au large de Bodrum, Turquie. (cliquer pour agrandir)

 

Ce séisme correspond à une rupture sur une faille est-ouest dans le Golfe de Gökova (entre les péninsules de Bodrum et Marmaris). Le mécanisme et la magnitude (6.6 à 6.7) de ce séisme sont typiques pour la région. Un séisme de magnitude 7.5 s’était notamment produit en 1863, sur une autre faille située environ 70 km plus au sud.

 

Comme pour tout séisme de magnitude importante, le séisme de la nuit de jeudi à vendredi est suivi de répliques. De nombreuses répliques ont déja été enregistrées par les réseaux sismologiques turcs et grecs dont une vingtaine de magnitudes comprises entre 4 et 5 (répliques qui ont donc pu être ressenties). Le nombre, la magnitude et l'évolution des répliques sont normaux pour un séisme de ce type.

 

Le séisme et ses répliques se produisent dans une zone où de nombreuses autres failles actives sont proches de celle qui a rompu. Il n'est donc pas à exclure que ce séisme en déclenche d’autres de magnitude équivalente voire supérieure (M7) sur ces failles proches. En particulier, cette rupture n’a affecté que la partie ouest du Golfe de Gökova. Les failles situées plus à l’est, dans le Golfe et à sa bordure, n’ont pas rompu. Le séisme d’aujourd’hui a modifié les contraintes (forces) sur ces failles, qui peuvent donc être amenées à rompre dans les jours ou semaines qui viennent. Il est malheureusement impossible de prédire de façon fiable si de telles ruptures vont se produire ou pas.

 

En savoir plus :