Séismes « longue période » profonds : indices précoces de l’activation des volcans. | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS