Contribution à l’estimation quantitative d’aléa sismique au travers de simulations des tremblements de terre : exemple de la Mer de Marmara en Turquie | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter