Thèse de Clara Duverger | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Thèse de Clara Duverger

Sismicité, couplages sismique-asismiques et processus transitoires de déformation dans un système de failles actives : le rift de Corinthe, Grèce
Encadrant (et co-encadrant) : 
Hélène Lyon-Caen, Laboratoire de Géologie, ENS Paris
Résumé: 

L’objectif de la thèse est de comprendre la dynamique d'un système de failles actives, à l’échelle de temps de quelques décennies, en analysant le détail de sa sismicité instrumentale, en lien avec ses déformations séculaires et transitoires. Il s’agit en particulier d’identifier et de caractériser finement les zones sismiques et asismiques du système étudié, de cerner le rôle éventuel de fortes pressions de fluide dans les zones de faille profondes, de préciser le couplage mécanique entre les phénomènes transitoires associés, et de déterminer leur potentiel sismogène en termes de séismes destructeurs.
Le site de cette étude est la terminaison ouest du rift de Corinthe, en Grèce, site surveillé en continu depuis 15 ans par des réseaux sismologiques et géodésiques (Corinth Rift Laboratory, CRL, http://crlab.eu). Cette zone de rift, caractérisée par un système de failles normales actives, s’ouvre à environ 1,5 cm/an dans la direction NS, correspondant à un taux de déformation de 10e-6 par an, un des plus élevés au monde. Cette déformation rapide induit un niveau de microsismicité très élevé (environ 10.000 séismes par an) et très irrégulier, avec des essaims sismiques durant de plusieurs jours à plusieurs mois, concentrés dans l’espace sur quelques kilomètres à une dizaine de kilomètres, et montrant de claires migrations de l’activité. Un grand nombre de multiplets, qui sont des jeux d'évènements ayant une forme d'onde similaire, sont enregistrés dans la partie ouest du golfe. Les multiplets sont souvent assimilés à des ruptures répétées de petites aspérités causées par des forçages transitoires tels que le creep (glissement lent) ou la diffusion d'un front de pression de pore. Une analyse détaillée des multiplets est une réelle opportunité pour mieux comprendre la dynamique des failles, les mécanismes de rupture des séismes et leur couplage avec les processus asismiques.

Date de soutenance: 
Mercredi 29 Novembre 2017 - 14:00