Thèse de Vincent Bachelet | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Thèse de Vincent Bachelet

Etude expérimentale des émissions acoustiques générées par les écoulements granulaires
Encadrant (et co-encadrant) : 
Julien de Rosny (Institut Langevin)
Renaud Toussaint (EOST)
Résumé: 

L'objectif de la thèse est de déduire les propriétés d'un écoulement granulaire (glissement de terrain) à partir du signal sismique qu'il a émis. Pour cela, des expériences de laboratoire et une simulation sont réalisées. Le dispositif expérimental est constitué d'une partie optique et acoustique afin de mesurer les signaux émis par (i) les impacts de biles uniques, et (ii) les étalements de colonne ; sur des substrats plats et inclinés. Farin et al. ont déjà montré qu'il y avait un lien entre les propriétés d'une bille impactante une surface lisse (masse et vitesse) et celle du signal émis (énergie et fréquence moyenne). Nous aimerions voir ce qu'il en est lorsque l'on introduit de la rugosité ou de l'érosion. Une simulation en éléments discrets écrite par Patrick Richard (IFSTTAR) est utilisée en parallèle. Elle calcule les trajectoires de chaque particule d'un écoulement granulaire et en déduit le signal généré par les impacts.

Date de soutenance: 
Lundi 05 Février 2018 - 10:00