Micromechanical model: Effect of Damage on earthquake rupture dynamic | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

Équipes de recherche

Tectonique et mécanique de la lithosphère

  Micromechanical model: Effect of Damage on earthquake rupture dynamic

Au cours de la dernière décennie, l’appariation de nouveaux observables dans le domaine de la caractérisation physique des tremblements de terre a permis de mettre en évidence des phénomènes transitoires de changement de propriétés du milieu, associé à la rupture dynamique (par exemple, la vitesse de l'onde, les propriétés hydrauliques). Ces phénomènes sont généralement suivis d’un retour progressif aux propriétés du milieu observées avant le séisme. Ces observations soulignent un couplage hydro-mécanique fort, non linéaire, entre ruptures sismique et le milieu environnant. Cela nous obligent à revoir les modèles traditionnels de tremblements de terre, ou le séisme sont modélisés par de simple glissement frictionnel sur un plan de faille dans un milieu élastique linéaire.

 

Ce projet vise à étudier l'interaction entre les ruptures sismiques dynamiques, l’endommagement du milieu environnant et le réseau préexistant de failles afin de mieux évaluer l'aléa sismique. Dans cet optique nous développons des modèles numériques de cycles sismiques (Elément Spectraux) pour modéliser la propagation de la rupture dynamique le long d’un système de faille à géométrie complexe dans un milieu anélastique (viscoplastique et incluant de l’endommagement). Le travail de modélisation sera confronté aux observations sismiques et géodésiques enregistrées sur des systèmes de failles soigneusement cartographiés.