Une anomalie isotopique du fer unique pour identifier les bactéries magnétotactiques fossiles | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Une anomalie isotopique du fer unique pour identifier les bactéries magnétotactiques fossiles

Les chercheurs de l’IPGP, en collaboration avec des collègues de l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC), et de la société Nanobactérie, ont découvert une anomalie isotopique du fer dans des cristaux de magnétites synthétisées par les bactéries magnétotactiques. Cette anomalie isotopique semble être spécifique à ces bactéries et devrait aider à identifier leurs fossiles dans les roches anciennes terrestres et extraterrestres. Ces travaux ont été publiés dans la revue Science.
 

Pour en savoir plus :


 

Date de publication : 
06 Mai 2016