bandeau accueil Institut Recherche Observatoires Enseignements Actualites Notre Terre Francais English Spanish

Actualités


INFORMATIONS PUBLIQUES DE L'OVPF

Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise


Répondeur OVPF: 02 62 - 27 54 61


Le Piton de la Fournaise en direct

Camera de Bory (Vue sur le Cratère Dolomieu) Camera Piton des Basaltes
Vue du Cratère Dolomieu depuis Cratère Bory
Vue depuis Piton des Basaltes
Camera Piton Partage Camera Piton de Bert
Vue depuis Piton Partage
Vue depuis Piton de Bert

RETROUVEZ LES BULLETINS METEO EN CLIQUANT ICI




PAS D'ÉRUPTION EN COURS

NIVEAU D'ALERTE : PAS D'ALERTE EN COURS

ACCÈS DU PUBLIC A L'ENCLOS FOUQUÉ : OUVERT


Pour plus d'informations sur l'accès au volcan et pour télécharger la carte des sentiers du volcan:


PORTAIL DE L'ONF A LA REUNION


Numéro important pour les randonneurs : 0262 930 930 (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne - PGHM).
A NOTER: Lorsque la météo le permet, le PGHM intervient avec le concours de l’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie. En cas de mauvais temps, les secours sont effectués à pied. Les délais d'intervention sont donc susceptibles d'être beaucoup plus longs.




Carte des séismes survenus depuis le 1er Janvier 2014. L'échelle des couleurs renseigne des dates et la dimension des cercles renseigne de la magnitude du séisme.
Carte des séismes survenus depuis le 1er Janvier 2014. L'échelle des couleurs renseigne des dates et la dimension des cercles renseigne de la magnitude du séisme.

Actualités


BULLETIN du 1 AVRIL 2014

PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période du 1er mars au 1er avril 2014 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent qu’une légère déflation sommitale qui se poursuit au niveau du cône sommital. Les mesures de gaz n'ont que des faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) pendant la période indiquée.

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec une moyenne de 1.6 événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.6) est constante en comparaison avec celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 300 m et 1000 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (31/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste constante par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- La légère déflation sommitale se poursuit depuis plusieurs mois à une vitesse de ~2 cm / an.

GÉOCHIMIE
- Pas d’émission de dioxyde de soufre (SO2) détectée dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES
- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges reste faible malgré une légère augmentation en nombre d’événements avec en moyenne un séisme par jour.
- Ces séismes sont regroupés dans le temps avec un premier pic d’intensité le 12 mars (8 événements enregistrés) et un second le 15 mars (6 événements enregistrés).
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 1.5.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés en profondeur entre 11 et 26 km sous le niveau de la mer à la verticale d’une région allant de la Plaine des Palmistes à Grand Etang, soit à l’interface entre les deux volcans de l’île.
- La profondeur et la magnitude de ces événements sont telles qu’ils n’ont aucune influence en surface.




BULLETIN du 1 MARS 2014

PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période du 1 février au 1er mars 2014 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent qu’une légère déflation sommitale qui se poursuit au niveau du cône sommital. Les mesures de gaz n'ont pas détecté d’émission de dioxyde de soufre (SO2) pendant la période indiquée.

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec une moyenne de 1.5 événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.5) est constante en comparaison avec celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 300 m et 1200 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (25/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste constante par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- Une légère déflation sommitale se poursuit depuis plusieurs mois à une vitesse de ~2 cm / an.

GÉOCHIMIE
- Pas d’émission de dioxyde de soufre (SO2) détectée dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES
- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est faible avec deux événements sismiques par semaine en moyenne détectés dans le secteur du Piton des Neiges.
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 1.4.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés profond sous le niveau de la mer.

BULLETIN du 1 FEVRIER 2014


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période du 2 décembre 2013 au 1 février 2014 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent une légère déflation sommitale qui se poursuit au niveau du cône sommital. Les mesures de gaz n'ont pas détecté que de très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) pendant la période indiquée.

Malgré des dommages relativement importants occasionnés par le cyclone Béjisa sur le réseau de mesures et notamment sur les moyens de transmissions, la surveillance de l’activité du Piton de la Fournaise n’a jamais été interrompue lors du passage du météore. Cet état de fait est directement lié à la très grande qualité des infrastructures, à la densité des outils de mesures et à la redondance des moyens de communications.  

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec une moyenne de 1.5 événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 2.1) est constante en comparaison avec celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 100 m et 1100 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (30/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste constante par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- Une légère déflation sommitale se poursuit depuis plusieurs mois à une vitesse de ~2 cm / an.

GÉOCHIMIE
- Très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) détectées dans la période indiquée, proches de la limite de détection.

PITON DES NEIGES
- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est faible avec moins de deux événements sismiques par semaine en moyenne détectés dans le secteur du Piton des Neiges.
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2.5.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés profond sous le niveau de la mer.


BULLETIN du 2 DECEMBRE 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période du 4 novembre au 2 décembre 2013 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Les mesures de gaz n'ont pas détectées d'émission de dioxyde de soufre (SO2) pendant la période indiquée.

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec une moyenne de 2 événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.5) est constante en comparaison avec celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 400 m et 1300 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (38/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste en légère augmentation par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- Pas de déformations significatives du cône du Piton de la Fournaise.

GÉOCHIMIE
- Pas d'émission de dioxyde de soufre (SO2) détectée dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES
- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est faible avec moins d'un événement sismique par semaine en moyenne détecté dans le secteur du Piton des Neiges.
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 1.5.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés profond sous le niveau de la mer.

BULLETIN 4 NOVEMBRE 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 1er octobre – 4 novembre 2013 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Des faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec une moyenne proche de 1.5 événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 0.99) est inférieure à celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 300 m et 800 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (22/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste stable par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- Pas de déformations significatives du cône du Piton de la Fournaise.

GÉOCHIMIE
- De très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES

- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est modéré avec en moyenne 4 événements sismiques par semaine détectés dans le secteur du Piton des Neiges.
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Un seul séisme d'une magnitude de 2 a été ressenti le 4 novembre 2013 par les habitants de la région de St Paul. Ce séisme a été localisé à 16 Km sous le niveau de la mer à la verticale de l'Ouest de l'île.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés à des profondeurs variables, comprises entre 3 et 27 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 30 SEPTEMBRE 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 19 août – 30 septembre 2013 :
Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Des faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
- Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec en moyenne moins de deux événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 2.4) reste proche de celle des mois précédents.
- Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 300 m et 800 m au dessus du niveau de la mer.
- Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (18/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste stable par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
- Pas de déformations significatives du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
- De très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES
- Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est modéré avec en moyenne 1 événement sismique par semaine détecté dans le secteur du Piton des Neiges.
- La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2.
- Les foyers de ces événements sismiques sont localisés à des profondeurs variables, comprises entre 6 et 24 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 19 AOUT 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 25 juin - 18 août 2013 : Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été localisée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Des faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec en moyenne moins de deux événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.9) reste proche de celle des mois précédents.

Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 200 et 1200 m au dessus du niveau de la mer.
Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (23/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste stable par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
Pas de déformations significatives au niveau de la base du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
De faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES

Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est modéré avec en moyenne 3 événements sismiques par semaine détectés dans le secteur du Piton des Neiges, notamment dans les secteurs de Sainte Clotilde et de l’Entre Deux. La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Les foyers de ces événements sismiques sont localisés à des profondeurs variables, comprises entre 2 et 28 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 25 JUIN 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 20 mai - 24 juin 2013 : Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. De très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec en moyenne moins de deux événements par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.4) reste stable par rapport au mois précèdent.

Les foyers sismiques sont localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 300 et 1400 m au dessus du niveau de la mer.
Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (28/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité reste stable par rapport au mois de mai.

GÉODÉSIE
Pas de déformations significatives au niveau de la base du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
De très faibles émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES

Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges est modéré avec en moyenne 3 événements sismiques par semaine détectés dans le secteur du Piton des Neiges, notamment dans les secteurs de Grand Ilet et Cilaos. La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Les foyers de ces événements sismiques sont localisés à des profondeurs comprises entre 5 et 27 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 21 MAI 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 17 avril - 20 mai 2013 : Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Pas de détection d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste faible, avec en moyenne moins d’un événement par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.2) reste stable par rapport au mois précèdent.

Les foyers sismiques ont été localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 200 et 900 m au dessus du niveau de la mer.
Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (29/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Dans la période 14-16 mai, un très grand nombre de petits éboulements (728) a été déclenché par des pluies intenses.

GÉODÉSIE
Pas de déformations significatives au niveau de la base du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
Pas de détection d’émissions de SO2 dans la période indiquée.

PITON DES NEIGES
Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges a été modéré.
Dans la période indiquée, en moyenne 2 événements sismiques par semaine ont été détectés dans le secteur du Piton des Neiges et de la Plaine des Cafres. La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Les foyers de ces événements sismiques sont localisés sur l’ensemble du massif, à des profondeurs comprises entre 12 et 25 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 16 AVRIL 2013


PITON DE LA FOURNAISE

BILAN de la période 11 mars - 16 avril 2013 : Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste très faible. Une très faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) sont restées proches du seuil de détection dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste très faible, avec en moyenne moins d’un événement par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.0) reste stable par rapport au mois précèdent.

Les foyers sismiques ont été localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 100 et 500 m au dessus du niveau de la mer.
Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (19/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu.

GÉODÉSIE
Pas de déformations significatives au niveau de la base du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
Les émissions de SO2 sont restées très faibles, proches du seuil de détection.

PITON DES NEIGES
Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges a été faible.
Dans la période indiquée, en moyenne 1 événement sismique par semaine a été détecté dans le secteur du Piton des Neiges. La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Les foyers de ces rares événements sismiques sont localisés sur l’ensemble du massif, à des profondeurs comprises entre 10 et 13 km sous le niveau de la mer.


BULLETIN 11 MARS 2013


BILAN de la période 07 février - 10 mars 2013 : Le niveau d’activité du Piton de la Fournaise reste faible. Une très faible sismicité a été détectée à l’aplomb du cratère sommital Dolomieu. Les mesures de géodésie ne montrent pas de déformations significatives au niveau du cône sommital. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) sont restées proches du seuil de détection dans la période indiquée.

SISMOLOGIE
Séismes volcano-tectoniques (VT : séismes associés à la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste très faible, avec en moyenne un événement par jour. Leur énergie moyenne (magnitude max : 1.3) reste stable par rapport au mois précèdent.

Les foyers sismiques ont été localisés à l’aplomb du cône sommital du Piton de la Fournaise à faible profondeur, entre 400 et 900 m au dessus du niveau de la mer.
Éboulements : un nombre modéré d’éboulements sommitaux de petit volume (9/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité est en décroissance par rapport aux mois précédents.

GÉODÉSIE
Pas de déformations significatives au niveau de la base du cône du Piton de la Fournaise. Le lent glissement vers l’est du flanc oriental du volcan continue à une vitesse faible et constante.

GÉOCHIMIE
Les émissions de SO2 sont restées très faibles, proches du seuil de détection.

PITON DES NEIGES

Le niveau d’activité sismique du Piton des Neiges a été faible.
Dans la période indiquée, en moyenne un événement sismique par semaine a été détecté dans le secteur du Piton des Neiges. La magnitude de ces événements est faible, toujours inférieure à 2. Les foyers de ces rares événements sismiques sont localisés sur l’ensemble du massif, à des profondeurs comprises entre 12 et 24 km sous le niveau de la mer.







Cette page présente les archives des communiquées de l'Observatoire Volcanologique et du Piton de la Fournaise, et envoyées à une large liste de destinataires: autorités et collectivités locales, organismes scientifiques,et médias. Ces informations concernent essentiellement l'activité du volcan pendant les éruptions du Piton de la Fournaise. Vous pouvez aussi consulter l'historique des informations publiées par l'OVPF lors des éruptions.


Bulletins mensuels:   Bulletins d'information publics :
2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009   2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009


Suite à un problème technique, nous ne sommes pas en mesure d'afficher les caméras de l'OVPF. Nous allons tenter de rétablir l'affichage dans les plus brefs délais

version imprimable

Logo Tutelle
Institut de Physique du Globe de Paris - Mise à jour 04/2014
Site publié avec e-Lectron - Contact : Webmaster IPGP