Concours externe d'ingénieur-e électronicien-ne | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Concours externe d'ingénieur-e électronicien-ne

Catégorie A / BAP C – Sciences de l’ingénieur et instrumentation scientifique / Corps Ingénieur d'études


• Missions : dans le cadre de la réponse scientifique de crise suite à l’éruption sous-marine proche de Mayotte en 2018-2019 et à l’activité sismique associée, d’importants moyens ont été obtenus de l’État afin de financer des observations à terre et en mer. Afin de mieux comprendre, suivre, analyser et améliorer la prévention des risques potentiels face à ce phénomène géologique exceptionnel qui impacte la population mahoraise et plus largement cette partie de l’océan indien, le coeur opérationnel du Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte (REVOSIMA) est opéré par l’IPGP avec l’appui du BRGM Mayotte. Le REVOSIMA bénéficie du soutien de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF‐IPGP), de l’IFREMER, du CNRS‐INSU et du BRGM. Les données de ce réseau sont produites par un large consortium de partenaires scientifiques financés par l’Etat. Le REVOSIMA publie mensuellement un bulletin scientifique sur l’activité. Ce poste basé à l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise fait partie du nouveau Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte.


Le REVOSIMA maintient des réseaux de stations de terrain dédiées à la surveillance sismologique, volcanologique en temps réel. Les stations de mesure utilisent des technologies basées sur l'électronique embarquée avec des transmissions de données en IP (satellite, WiFi, VPN, Internet) le tout alimenté en énergie (très souvent solaire avec stockage) pour un fonctionnement en continu.

 

L’ingénieur a pour mission de concevoir, intégrer et installer des systèmes électroniques conçus et mis en oeuvre pour les réseaux de surveillance à terre (Mayotte, Glorieuse, Comores). Sur la composante instrumentation en mer, l’ingénieur participe à la conception de cartes électroniques destinées aux capteurs sismiques de type OBS (station sismique sous-marines). Il opère, maintient et développe les chaînes d’acquisition et de pré-traitement des données et il en garantit leurs qualités. À l’interface entre l'instrumentation et les systèmes d’acquisition informatique reposant sur une technologie de virtualisation dite de “haute disponibilité”, l’ingénieur participe aux évolutions du réseau de capteurs en collaboration avec les autres ingénieurs de l’observatoire, sous la direction des responsables scientifiques et techniques de l’OVPF.

 

• Activités :

- Participer à la définition du cahier des charges des systèmes électroniques des stations de terrain : électronique numérique, logique, microprocesseurs, FPGA, microcontrôleurs.
- Concevoir, tester, contrôler et valider les systèmes électroniques destinées aux stations de mesure de terrain

- Proposer et mettre en oeuvre des protocoles de contrôle et de mesure de système électronique
- Assurer le suivi de la fabrication des systèmes électroniques (sous-traitance)
- Développer, intégrer et maintenir les systèmes électroniques du parc instrumental de capteurs sur le terrain (instruments géophysiques et géochimiques: sismomètres, GPS, inclinomètres, stations multi-gaz ou CO2 …).
- Développer et contrôler les intégrations des systèmes et sous-systèmes instrumentaux et électroniques.
- Développer et contrôler l’intervention d’entreprises (sous-traitants externes) pour l’installation et le maintien des réseaux de mesures à leur niveau le plus opérationnel.
- Rédiger un compte rendu d’interventions et participer à la rédaction de document technique (étude, test, qualification)
- Participer à la préparation et à la réalisation des missions en mer pour le déploiement et la récupération des stations temporaires (OBS, Ocean Bottom Seismometer) ou de campagnes océanographiques, et le traitement initial, l’archivage sécurisé et la mise à disposition des données.
- Contribuer activement à la conception et au développement de cartes électroniques pour les OBS avec les ingénieurs des Observatoires. Volcanologiques et Sismologiques du parc INSU CNRS de Paris.
- Maintenance électronique de l’instrumentation fond de mer innovante qui sera utilisée à Mayotte
- Valider et qualifier les données acquises en observatoire.
- Faire évoluer les chaînes d'acquisition existantes de l'observatoire pour mieux répondre aux exigences scientifiques et de collecte de données.
- Participer à la rédaction des cahiers des charges électronique et techniques des stations
- Participer activement à la vie de l’observatoire: pointées et localisations des séismes, routines, astreintes, manip de terrain, travaux manuels divers.
- Participer à l’organisation des missions scientifiques ponctuelles de recherche.


• Affectation : Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise - 14 RN3 - Km 27 - 97418 La Plaine des Cafres - La Réunion


• Candidatures : inscription via le site des concours ITRF avant le 21 avril 2021 (12h - heure de Paris)


• A télécharger :

PDF iconFiche de poste en PDF

PDF iconArrêté de nomination du jury d'admission en PDF

Date de publication : 
16 Février 2021