Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte


Bulletin préliminaire d'activité du 24-06-2024

Bulletin créé le 25-06-2024 10:39:47 TU.

Ce bulletin est issu de l'examen préliminaire quotidien des dernières données par un.e analyste du REVOSIMA. Ces informations n'ont pas toutes été validées et sont susceptibles d'évoluer.
Pour une information complète, veuillez vous reporter aux actualités du réseau validées.


Activité

Evènement en cours : activité sismique en cours entre 5 et 50 km l'Est de Mayotte et émissions de fluides sur la zone du Fer à Cheval. Dernière activité sous-marine obsersée au niveau du volcan Fani Maoré le 18/01/2021 lors de la campagne MAYOBS17.

Arrêt probable de l'éruption. Aucune hypothèse n'est pour l'instant écartée quant à l'évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l'activité éruptive sur le même site, reprise de l'activité éruptive sur un autre site), compte tenu de l'activité sismique persistante et d'émissions de fluides localisées dans la zone du Fer à Cheval.

Edifice principal
Latitude : -12°54' ; longitude : 45°43'
Hauteur : au moins 800 m
Profondeur à la base du site éruptif : -3500 m


Niveau d'alerte : Veille scientifique renforcée


Sismologie

- Nombre de signaux sismiques de type très longue période VLP (très basse fréquence, entre 0,01Hz et 0,2Hz) du 24-06-2024 : 0

- Nombre de signaux sismiques de type longue période LP (basse fréquence, entre 0,5Hz et 5Hz) du 24-06-2024 : 0

- Nombre de séismes volcano-tectoniques VT (séismes dont la gamme de fréquence est la plus large, de 2Hz à 40Hz) du 24-06-2024 : 12

- Séisme volcano-tectonique de plus grande magnitude du 24-06-2024 :

- Dernier séisme ressenti :

Il est fondamental de reporter tout séisme ressenti au BCSF-RENASS sur le site : http://www.franceseisme.fr

Carte de localisation des épicentres (± 5 km) des séismes volcano-tectoniques avec les réseaux sismiques à terre (IPGP-IFREMER-CNRS-BRGM-BCSF-RéNaSS, ITES) au cours du dernier mois (échelle temporelle de couleur). Sont aussi représentées une projection des hypocentres des séismes le long de coupes transverses et axiales le long de la ride montrant la localisation estimée en profondeur (précision variant entre +-5km et +-15km) des séismes en fonction de la magnitude (taille des symboles) et de la date (échelle temporelle de couleur). ©OVPF-IPGP / REVOSIMA
La sismicité déterminée et validée en continu par le REVOSIMA peut être également suivie sur le portail RENASS.


Déformations

- Déplacements verticaux sur Mayotte sur le long terme : non significatifs sur les derniers mois.

- Déplacements horizontaux sur Mayotte sur le long terme : non significatifs sur les derniers mois.

Déplacements (en cm) enregistrés sur 9 stations GPS localisés à Mayotte (BDRL, GAMO, KAWE, KNKL, MAYG, MTSA, MTSB, PMZI, PORO), 1 station à Grande Glorieuse (GLOR) et 1 station au nord de Madagascar à Diego Suarez (DSUA) sur les composantes est (en haut), nord (au milieu) et vertical (en bas) depuis le 22 décembre 2013 pour visualiser une longue série temporelle anté-crise. Post-traitement de ces données réalisé par l'IPGP. ©OVPF-IPGP / REVOSIMA.


Géochimie


Émissions de CO2 par le sol (station UDMN, Petite Terre) : stables sur des valeurs faibles.


Contexte



Page Facebook du ReVoSiMa

Crédits

Ce réseau est opéré par l'IPGP avec l'appui du BRGM Mayotte. Le REVOSIMA bénéficie du soutien de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF-IPGP), de l'IFREMER, du CNRS-INSU et du BRGM. Les données de ce réseau sont produites par un large consortium de partenaires scientifiques financés par l'Etat.
Le consortium du REVOSIMA : IPGP et Université Paris Cité, BRGM, IFREMER, CNRS, BCSF-RéNaSS, ITES et Université de Strasbourg, IGN, ENS, SHOM, TAAF, Météo France, CNES, Université Grenoble Alpes et ISTerre, Université Clermont Auvergne, LMV et OPGC, Université de La Réunion, Université Paul Sabatier, Toulouse et GET-OMP, Université de la Rochelle, Université de Bretagne Occidentale, IRD et collaborateurs. Les astreintes de surveillance renforcée du processus sismo-volcanique par le REVOSIMA ont été assurées pendant une phase provisoire depuis le 25 juillet sur la base de la mobilisation exceptionnelle de personnels scientifiques permanents disponibles, qui proviennent de laboratoires de l'INSU-CNRS et de leurs universités associées (BCSF-RENASS, CNRS, ITES et Université de Strasbourg, Université Grenoble Alpes et ISTerre, Université Paul Sabatier, Toulouse et GET-OMP, Université Clermont Auvergne, LMV et OPGC, BRGM, IPGP et Université Paris Cité, Université de la Réunion), sous le pilotage de l'IPGP, de l'OVPF-IPGP, et du BRGM Mayotte, et sur la base d'un protocole et d'outils mis en place par l'IPGP, le BCSF-RENASS, l'OVPF-IPGP, et l'IFREMER.

Ce bulletin quotidien est distribué publiquement. Les informations dans ce bulletin sont à usage d'information, de pédagogie et de surveillance. Elles ne peuvent pas être utilisées à des fins de publications de recherche sans y faire référence explicitement et sans autorisation du comité du REVOSIMA. Les données sismiques sont distribuées par l'IPGP (Centre de données : http://datacenter.ipgp.fr et http://volobsis.ipgp.fr/data.php) et par les Services Nationaux d'Observations du CNRS-INSU (http://seismology.resif.fr/). Les données GPS sont distribuées par l'Institut National de l'Information Géographique et Forestière (IGN : http://mayotte.gnss.fr/donnees). Les données acquises lors des campagnes océanographiques seront distribuées par l'IFREMER, les autres données géologiques et géochimiques seront diffusées par le REVOSIMA et ses partenaires.