Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Isabelle Panet récompensée par l’Académie des sciences

Ce mercredi 21 juin, Isabelle Panet, chercheuse IGN et géophysicienne à l'IPGP et Université Paris Cité, a reçu le Grand Prix scientifique de la Fondation Simone et Cino Del Duca (abritée à l'Institut de France), des mains de Françoise Combes, Vice-Présidente de l’Académie des sciences. Ce prix, doté de 275 000 euros, récompense un chercheur français ou européen et son équipe, présentant un projet de recherche ambitieux sur un thème prometteur précisé chaque année.

Isabelle Panet récompensée par l’Académie des sciences

Date de publication : 21/06/2023

Presse, Prix et distinctions, Recherche

Équipes liées :
Géodésie

Isabelle Panet étudie de 1997 à 2000 à l’Ecole polytechnique, puis intègre l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Elle se spécialise en géodésie et géophysique interne, et soutient une thèse de doctorat en 2005 à l’IPGP, suivie d’un post-doctorat au Geographical Survey Institute of Japan de 2006 à 2008. Sa carrière se déroule ensuite au sein du Laboratoire de Recherche en Géodésie de l’IGN, puis de l’équipe Géodésie de l’IPGP, qu’elle dirige depuis 2019. Son travail porte sur l’exploitation des observations de gravimétrie satellitaire pour détecter les signatures gravitationnelles des redistributions de masses en profondeur à l’intérieur de la Terre, souvent inaccessibles par d’autres méthodes géophysiques. Elle caractérise ainsi de manière originale des processus dynamiques liés au cycle sismique et à la convection mantellique. Son approche inclut le développement de méthodes d’analyse du champ de gravité terrestre pour améliorer la résolution des sources internes, et l’interprétation géophysique des signaux qu’elles produisent. Isabelle Panet participe aussi à la spécification scientifique de futures missions de gravimétrie auprès de différentes agences spatiales (CNES, ESA, NASA), dans le but de poursuivre et améliorer l’observation du champ de gravité depuis l’espace.

Le projet récompensé concerne l’étude des variations du champ de gravité autour de la ceinture de feu du Pacifique et l’identification de signaux associés à des mouvements profonds susceptibles d’impacter la sismicité des zones de subduction. A l’interface entre une plaque continentale et une plaque océanique qui plonge dans le manteau, ces frontières géologiques produisent les plus grands séismes observés sur Terre. Comprendre les processus à l’origine de leur déclenchement et identifier des signaux pré-sismiques
reste un enjeu majeur, qui nécessite de mieux contraindre le rôle de la dynamique profonde des plaques en subduction dans le manteau. Ces déformations asismiques des plaques subduites restent encore inaccessibles aujourd’hui en raison d’une lacune observationnelle. Le projet propose de les documenter à travers l’impact sur la gravité terrestre des redistributions de masses associées. Les méthodes d’analyse développées par Isabelle Panet ont ainsi permis de mettre en évidence des variations de gravité d’origine profonde dans les mois précédant le séisme du 11 mars 2011 au Japon (Mw 9.0) et le séisme du 27 février 2010 au Chili (Mw 8.8). Ces signaux pré-sismiques suggèrent des déformations asismiques soudaines des plaques subduites dans le manteau supérieur vers 150-300 km de profondeur, dont la migration vers la surface pourrait avoir créé des conditions favorables au déclenchement et à la propagation de ces très grandes ruptures.

Dernières actualités
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
En analysant de façon systématique les images radar Sentinels-2, une équipe internationale met en évidence, dans une étude publiée dans Science Advanc...
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger, directeur de recherche CNRS et responsable de l'équipe de Tectonique et mécanique de la lithosphère à l'IPGP, a obtenu la prestigieuse s...
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Pour faciliter la compréhension de son sujet de recherche, une chercheuse de l'IPGP et du MIT s'est associée à une illustratrice, également géophysici...