Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Jérôme Vergne devient le nouveau directeur de l’OVSM-IPGP

Très attaché aux différents aspects de l’observation et de la surveillance des phénomènes telluriques, Jérôme Vergne a intégré l’IPGP le 1er Juillet 2024 en tant que directeur de l’Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique (OVSM-IPGP).

Jérôme Vergne devient le nouveau directeur de l’OVSM-IPGP

Date de publication : 09/07/2024

Observatoires, Presse, Vie de l’Institut

Jérôme Vergne obtient un diplôme d’ingénieur à l’École et observatoire des sciences de la Terre (EOST) en 1998, puis poursuit par une thèse à l’Institut de physique du globe de Strasbourg (aujourd’hui intégré à l’Institut Terre et Environnement de Strasbourg – ITES) portant sur l’imagerie lithosphérique de la bordure nord-est du Tibet à partir de différentes méthodes d’imagerie sismologique passive (tomographie de temps d’arrivée, « fonctions récepteur », etc.). Il applique ensuite ces approches à l’expérience Hi-Climb, profil dense de stations sismologiques traversant l’Himalaya et le sud du Tibet, dans le cadre d’un séjour post-doctoral à l’Oregon State University (USA).

En 2003, il intègre le Laboratoire de Géologie de l’École normale supérieure (ENS) comme maître de conférence, où il participe à différents projets d’imagerie sismologique et développe avec quelques collègues une approche de suivi du transport solide dans les rivières à partir du bruit sismique qu’il génère.

Il revient à l’institut de physique du globe de Strasbourg en 2007 comme physicien-adjoint pour prendre en charge le réseau large-bande permanent (RLBP), un nouveau service national d’observation en sismologie. Le développement du RLBP devient rapidement un des projets phares de l’infrastructure de recherche Résif (Réseau sismologique et géodésique français) dont il est l’un des instigateurs. En une quinzaine d’années, et grâce au financement de l’Equipex Résif-Core et l’implication de plus d’une cinquantaine de collaborateurs dans six observatoires des sciences de l’univers, deux grands établissements de recherche et d’enseignement supérieur (IPGP, OCA) et au CEA-LDG, le RLBP passe de 20 à 200 stations sur l’ensemble du territoire hexagonal.

Jérôme développe en parallèle des activités de recherche portant notamment sur l’imagerie et le suivi sismologique des réservoirs géothermiques profonds. En 2017, après avoir intégré le corps des physiciens du Conseil national des astronomes et des physiciens (CNAP), il devient directeur-adjoint de l’EOST en charge des observatoires, responsabilité qu’il occupera jusqu’en juin 2024.

Jérôme Vergne
Dernières actualités
Mise en évidence de failles d'origine magmatique au niveau de la dorsale Est Pacifique
Mise en évidence de failles d'origine magmatique au niveau de la dorsale Est Pacifique
En comparant l'imagerie sismique 3D à ultra-haute résolution et les données bathymétriques collectées au niveau de la dorsale Est Pacifique (EPR) à 9º...
Charles Le Losq nommé membre de l’Institut Universitaire de France
Charles Le Losq nommé membre de l’Institut Universitaire de France
Le rôle de l’Institut Universitaire de France (IUF) est de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renfor...
La NASA va mesurer les séismes sur la Lune en utilisant les technologies mises en oeuvre pour la mission InSight sur Mars
La NASA va mesurer les séismes sur la Lune en utilisant les technologies mises en oeuvre pour la mission InSight sur Mars
La technologie des deux sismomètres qui composent l’instrument Farside Seismic Suite de la NASA a permis de détecter plus d'un millier de séismes sur ...
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Suite à l'essaim de séismes qui a secoué la région de Naples le 20 mai dernier, Patrick Allard, chercheur émérite au CNRS et volcanologue à l'IPGP, an...