Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Premier bilan de la campagne Mayobs15 de suivi de l’activité du volcan de Mayotte

Afin de mieux comprendre et observer le phénomène sismo-volcanique qui touche Mayotte depuis mai 2018, une nouvelle campagne océanographique vient de se dérouler du 1er au 26 octobre 2020, dans le cadre des actions menées par les pouvoirs publics sous la coordination de la délégation interministérielle aux risques majeurs outre-mer (DIRMOM).

Premier bilan de la campagne Mayobs15 de suivi de l’activité du volcan de Mayotte

Date de publication : 29/10/2020

Observatoires, Presse, Recherche

Thèmes liés : Risques naturels

Cette mission MAYOBS 15, du REseau de surveillance VOlcanologique et SIsmologique de MAyotte (REVOSIMA), à bord du navire Marion Dufresne, avait pour objectif de maintenir en état de fonctionnement les stations de mesure en fond de mer, d’effectuer des analyses de l’eau de mer, de suivre l’évolution de l’activité éruptive et des reliefs sous-marins, de l’activité sismique sous-marine et des émissions de fluides depuis les dernières campagnes du mois de mai dernier (MAYOBS 13-1 et MAYOBS 13-2). De plus des données géologiques supplémentaires, utiles à la compréhension du phénomène en cours ont été acquises.

Par la mise en œuvre de moyens d’observation conséquents, notamment d’un engin sous-marin autonome (AUV), la campagne MAYOBS 15 a prospecté sur une zone de 1500 km2. Elle a permis d’identifier au nord-ouest du volcan de nouvelles coulées de lave entre 0 et 60 m mètres d’épaisseur sur le fond marin, qui signent la persistance d’une activité éruptive, toujours en cours au moment de la campagne, dans la zone où sont générés les séismes de l’essaim secondaire.

Enfin, MAYOBS 15 aura collecté par dragages des échantillons de roches volcaniques sur le substrat marin, dans les zones d’émission des nouvelles coulées de lave ainsi que dans la zone volcanique dite du « Fer à Cheval », située à 10 km à l’Est de Petite-Terre. L’analyse de ces dernières permettra de préciser l’activité volcanique actuelle et passée de la zone. Elle a aussi collecté des échantillons de sédiments par carottage dans la zone proche de Petite-Terre pour connaitre la nature des sédiments et préciser la chronologie des évènements géologiques passés.

Durant ces opérations, ont également été réalisés les enregistrements en mer des ondes sismiques simulées par des tirs d’explosifs réalisés à terre au cours de la campagne REFMAORE.
Dans le contexte de la crise de la COVID 19, les 44 scientifiques et techniciens embarqués avec l’équipage du Marion Dufresne ont tous été astreints à des mesures et des contrôles sanitaires très stricts, avant et pendant la mission.

> voir le communiqué de presse de la préfecture de Mayotte

> voir le bilan détaillé des observations préliminaires de MAYOBS 15

Dernières actualités
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Suite à l'essaim de séismes qui a secoué la région de Naples le 20 mai dernier, Patrick Allard, chercheur émérite au CNRS et volcanologue à l'IPGP, an...
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
En analysant de façon systématique les images radar Sentinels-2, une équipe internationale met en évidence, dans une étude publiée dans Science Advanc...
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger, directeur de recherche CNRS et responsable de l'équipe de Tectonique et mécanique de la lithosphère à l'IPGP, a obtenu la prestigieuse s...