Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Ça chauffe à la Soufrière

Date de publication : 21/02/2023

Observatoires

Pour la première fois depuis son apparition en 2014, la température de la fumerolle située au Nord du Cratère Napoléon (NapN) dépasse la température d’ébullition de l’eau à cette altitude (95°C). Cette augmentation de température indique que la quantité d’eau disponible n’est plus suffisante pour tamponner la température à 95°C, en raison de l’asséchement de la nappe et/ou l’augmentation du flux de chaleur profond. Cette hausse de température est suivie attentivement par l’OVSG en relation avec l’extension de l’activité fumerolienne vers le nord-est du dôme observée depuis plusieurs années.

 

 

Documents

Dernières actualités
Charles Le Losq nommé membre de l’Institut Universitaire de France
Charles Le Losq nommé membre de l’Institut Universitaire de France
Le rôle de l’Institut Universitaire de France (IUF) est de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renfor...
La NASA va mesurer les séismes sur la Lune en utilisant les technologies mises en oeuvre pour la mission InSight sur Mars
La NASA va mesurer les séismes sur la Lune en utilisant les technologies mises en oeuvre pour la mission InSight sur Mars
La technologie des deux sismomètres qui composent l’instrument Farside Seismic Suite de la NASA a permis de détecter plus d'un millier de séismes sur ...
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Séismes dans la région de Naples, les explications en vidéo de Patrick Allard
Suite à l'essaim de séismes qui a secoué la région de Naples le 20 mai dernier, Patrick Allard, chercheur émérite au CNRS et volcanologue à l'IPGP, an...
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...