Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Un nouveau capteur autonome pour mesurer en continu l’humidité et la conductivité d’un milieu poreux

Une équipe de chercheurs de l'Institut de physique du globe de Paris présentent, dans un article publié le 11 mai 2017 dans la revue scientifique Sensors, un nouveau capteur de terrain capable de suivre in situ et en continu l'humidité, la conductivité et la température d'un milieu poreux tel qu'un sol.

Un nouveau capteur autonome pour mesurer en continu l’humidité et la conductivité d’un milieu poreux

Capteur autonome mesurant en continu l'humidité et la conductivité d'un milieu poreux

Date de publication : 24/08/2017

Presse, Recherche

Thèmes liés : Système Terre

A la différence des capteurs existants, celui-ci permet de mesurer avec précision la permittivité diélectrique complexe du milieu, une propriété physique sensible à la teneur en eau du milieu et à sa salinité, en éliminant tout risque de biais instrumental et d’effets parasites. Cette fiabilité permet de s’appuyer sur les nombreux modèles géophysiques de conversion de la permittivité en teneur en eau et salinité.

Sonde dernière génération pour la valorisation

Le capteur bénéficie en outre des derniers avancées dans le domaine des technologies de l’information et de la communication afin d’obtenir un réseau sans fil de sondes autonomes permettant un suivi temporel et spatial à distance. Les développements actuels cherchent à simplifier et standardiser ces capteurs en vue d’une valorisation industrielle, répondant ainsi à de multiples applications telles que la mise en place d’un réseau de sondes pour les recherches fondamentales en hydrologie mais également dans des secteurs comme l’agriculture, le génie civil, le suivi de processus…

 

Réf :

Dernières actualités
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
En analysant de façon systématique les images radar Sentinels-2, une équipe internationale met en évidence, dans une étude publiée dans Science Advanc...
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger, directeur de recherche CNRS et responsable de l'équipe de Tectonique et mécanique de la lithosphère à l'IPGP, a obtenu la prestigieuse s...
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Pour faciliter la compréhension de son sujet de recherche, une chercheuse de l'IPGP et du MIT s'est associée à une illustratrice, également géophysici...