Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023

Yann Klinger, directeur de recherche CNRS et responsable de l'équipe de Tectonique et mécanique de la lithosphère à l'IPGP, a obtenu la prestigieuse subvention européenne "ERC Advanced Grant" pour son projet BE_FACT.

Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023

Date de publication : 11/04/2024

Presse, Prix et distinctions, Recherche

Les tremblements de terre de grande magnitude sont à l’origine de la plupart des déformations tectoniques le long de systèmes de failles actives. Toutefois, malgré un grand nombre de séismes chaque année, notre compréhension des processus physiques régissant les ruptures sismiques, la relation entre la propagation de la rupture, la répartition du glissement et la géométrie de la faille, ainsi que l’évolution de cette géométrie au travers des cycles sismiques successifs, reste extrêmement limitée. Cela entrave d’autant notre capacité à progresser dans l’évaluation et la réduction de l’aléa sismique. Bien qu’un nombre croissant d’observations mettent en évidence le rôle clé de la géométrie de la faille et de son évolution dans la manière dont une rupture sismique démarre, se propage, et se termine à travers les cycles sismiques successifs, comprendre uniquement à partir d’observations la géométrie en 3D des systèmes de failles et sa dynamique pendant les séismes reste un défi.

« Cela fait des années que nous accumulons de nombreuses observations sur les grands séismes sans plus vraiment progresser de façon significative dans leur compréhension, à cause de blocages méthodologiques. Le projet BE_FACT propose de changer de paradigme en produisant un ensemble de séismes synthétiques pour lesquels on contrôlera tous les paramètres, que l'on combinera à une approche utilisant l'IA pour pouvoir déterminer les caractéristiques des grands séismes »

Yann Klinger

Dans ce projet, Yann Klinger propose une nouvelle approche en générant ses propres séismes à partir d’une combinaison d’expériences en laboratoire et de simulations numériques. Ces séismes expérimentaux fourniront des données originales pour étudier simultanément les processus de rupture et la géométrie des failles, ainsi que leur évolution en 3D au cours des cycles sismiques successifs. Le nouvel ensemble de données sera utilisé pour entraîner des réseaux neuronaux conçus pour résoudre les paramètres de source des séismes, notamment la géométrie de la rupture en 3D et la distribution de glissement fini. L’objectif final est d’utiliser ces réseaux neuronaux pour analyser les ruptures associées à des séismes réels, en intégrant des données de télédétection, de terrain, et sismologiques, pour produire des modèles de rupture de séisme en 3D. Le projet BE_FACT vise donc à produire une vision intégrée des systèmes de failles sismiques qui répondra aux interrogations sur les relations entre les ruptures sismiques et la géométrie des systèmes de failles, ouvrant ainsi la voie vers une société plus résiliente aux séismes.

Dernières actualités
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
En analysant de façon systématique les images radar Sentinels-2, une équipe internationale met en évidence, dans une étude publiée dans Science Advanc...
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Pour faciliter la compréhension de son sujet de recherche, une chercheuse de l'IPGP et du MIT s'est associée à une illustratrice, également géophysici...
Rencontre Art & Science : En cas de doute, foncez !
Rencontre Art & Science : En cas de doute, foncez !
Le vendredi 26 avril, Anne Mangeney et Nobuaki Fuji, sismologues à l'IPGP et membres de l'IUF, proposent une soirée Art & Science autour d'une spectac...