Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Yann Klinger, prix Pierre Pruvost de la SGF

Yann Klinger, prix Pierre Pruvost de la SGF

Date de publication : 02/06/2021

Presse, Prix et distinctions, Recherche, Vie de l’Institut

Yann Klinger, directeur de recherche au CNRS et responsable de l’équipe de tectonique et mécanique de la lithosphère de l’IPGP, a reçu le prix Pierre Pruvost de la Société Géologique de France (SGF), pour ces travaux sur les failles actives et la dynamique de la rupture sismique, couplant entre autres caractérisation sur le terrain et imagerie satellite.

Ce prix, fondé par Pierre Pruvost en 1960, visait initialement à récompenser un mémoire ou une thèse de géologie, soutenus au cours des cinq dernières années et choisis parmi les meilleurs. Ce prix est actuellement destiné à distinguer des travaux dédiés à la géologie structurale et la tectonique.

Le travail de Yann Klinger s’est concentré ces dernières années sur les interactions entre géométrie des réseaux de failles et les séismes. La géométrie des failles a un effet direct sur la façon dont les séismes démarrent, s’arrêtent, et par exemple la vitesse de rupture au cours du séisme (possibilité de supershear ou non), donc in fine sur l’ensemble du cycle sismique. En même temps, chaque séisme, a titre individuel, modifie la géométrie du système de faille qu’il rompt. Il y a donc un aller-retour permanent entre ces deux aspects.

Au cours des années passées il a donc notamment travaillé à documenter avec précision la trace de la rupture de surface associée aux grands séismes continentaux, qu’il s’agisse de séismes contemporains (comme le séisme Mw7.8 du Kunlun, Chine, en 2001) ou de séismes anciens (comme les séismes en Mongolie, M8 Bulnai en 1905, M8 Fuyun en 1931,ou M7.8 Gobi Altay en 1957).
Il est ainsi un des premiers à s’être emparé de l’imagerie satellitaire optique a très haute résolution (résolution <1m au sol) et a en avoir généralisé l’usage. Ce qui lui a permis de developer une nouvelle façon de faire de la paléo sismologie “par satellite” complémentaire de ce qui peut se faire par ailleurs sur le terrain.

En parallèle de ce travail de cartographie et en collaboration avec ses collègues de l’IPGP et de l’IGN, ils ont adapté des outils de traitement d’images aériennes pour les usages en sciences de la terre, ce qui permet aujourd’hui de mesurer avec une précision inégalée les déformations de surface en 3D par corrélation d’images optiques. Notamment, la résolution des cartes de déformation qu’il est possible de produire permet d’explorer de nouveaux aspects de la rupture sismique avec une meilleure compréhension de la déformation localisée sur la faille et de la déformation distribuée autour de la faille.

Parmi les résultats les plus récents, leur étude sur le séisme du Balouchistan (M7.6, au Pakistan) a permis de montrer la différence entre la déformation en champs proche et la déformation en champs lointain, ainsi que l’impact de la fabrique géologique sur la façon dont la rupture sismique se produit. Alors que le travail sur le séisme de Kaikoura (M7.8, Nouvelle Zélande) pour lequel les mesures en corrélation d’images, associées a des observations de terrain, et a une modélisation numérique de la rupture, ont permis de proposer un schéma de propagation de la rupture assez different de ce qui avait été proposé initialement, et qui aujourd’hui semble faire consensus.

De nouveaux développements sont actuellement en cours sur la chaine de corrélation d’image, qui est de plus en plus utilisée par l’ensemble de la communauté scientifique. Yann Klinger et son équipe continuent aussi a documenter les ruptures de surface pour les grands séismes continentaux pour acquérir le plus de données de bonnes qualités.

 

Quelques références bibliographiques récentes :

  • Choi J.H., Klinger Y., Ferry M., Ritz J.F., Kurtz R., Rizza M., Bollinger L., Davaasambuu B., Tsend-Ayush N., Demberel S., Geologic inheritance and earthquake rupture processes : The 1905 M ≥ 8 Tsetserleg-Bulnay strike-slip earthquake sequence, Mongolia. J. Geophys. Res. : Solid Earth, 123, doi : 10.1002/2017JB013962, 2018.
  • Delorme A., Grandin R., Klinger Y., Pierrot-Deseilligny M., Feuillet N., Jacques E., Rupnik E., Morishita Y. Complex deformation at shallow depth during the 30 October 2016 Mw6.5 Norcia earthquake: Interference between tectonic and gravity processes? Tectonics, 39, e2019TC005596, doi : 10.1029/2019TC005596., 2020.  
  • Klinger Y., Okubo K., Vallage A., Champenois J., Delorme A., Rougier E., Lei. Z., Knight E., Munjiza A., Satriano C., Baize S., Langridge R., Bhat H., Earthquake damage patterns resolve complex rupture processes. Geophys. Res. Let., 45, doi :10.1029/2018GL078842, 2018.
  • Klinger Y., Etchebes M., Tapponnier P., Narteau C., Characteristic slip for five great earthquakes along the Fuyun fault in China. Nature Geoscience, 4, 389-392, doi:10.1038/ngeo1158, 2011.
  • Klinger Y., Relation between continental strike-slip earthquake segmentation and thickness of the crust. J. Geophys. Res., 115, B07306, doi:10.1029/2009JB006550, 2010.
  • Klinger Y., Xu X., Tapponnier P., Van der Woerd J., Lasserre C., King G. High-resolution satellite imagery mapping of the surface rupture and slip distribution of the Mw ~7.8, 14 november 2001 Kokoxili earthquake, Kunlun fault, northern Tibet, China. Bull. Seis. Soc. Am., 95 (5),1970-1987, 2005.
  • Kurtz, R. Klinger Y., Ferry M. , Ritz J.-F., Horizontal surdface-slip distribution through several seismic cycles : The Eastern Bogd fault, Gobi-Altai, Mongolia. Tectonophysics, 734-735, p167-182, doi : 10.1016/j.tecto.2018.03.011, 2018.  
  • Vallage A., Klinger Y., Lacassin R., Delorme A., Pierrot-Deseilligny M., Geological structures control on earthquake ruptures : the Mw7.7, 2013 Balochistan earthquake, Pakistan. Geophys. Res. Lett., 43, doi :10.1002/2016GL070418, 2016.
  • Vallage A., Klinger Y., Grandin R., Bhat H.S., Pierrot-Deseilligny M., Inelastic surface deformation during the 2013 Mw7.7 Balochistan, Pakistan, earthquake. Geology, 43(12), 1079-1082, doi :10.1130/G37290.1. 2015
Dernières actualités
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
L’orage magnétique exceptionnel observé par l’IPGP
Les 10 et 11 mai derniers, une large partie de l’hémisphère nord a pu observer des aurores boréales à des latitudes exceptionnellement basses. Ces phé...
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
Une nouvelle micro-plaque tectonique identifiée au nord de la Faille du Levant
En analysant de façon systématique les images radar Sentinels-2, une équipe internationale met en évidence, dans une étude publiée dans Science Advanc...
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger lauréat d’une ERC Advanced Grant 2023
Yann Klinger, directeur de recherche CNRS et responsable de l'équipe de Tectonique et mécanique de la lithosphère à l'IPGP, a obtenu la prestigieuse s...
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Météorite et magnétisme en bande dessinée !
Pour faciliter la compréhension de son sujet de recherche, une chercheuse de l'IPGP et du MIT s'est associée à une illustratrice, également géophysici...