Je suis
FR FR
Citoyen / Grand public
Chercheur
Étudiant / Futur étudiant
Entreprise
Partenaire public
Journaliste
Enseignant / Elève

Interaction entre séismes rapides et séismes lents le long de la zone de subduction chilienne

Début : 01 octobre 2021

Encadrant(s) :
Jean-Mathieu Nocquet, Ruiz Sergio (Univ. Chile)

Statut : En cours

Le long de la zone de subduction chilienne centre-nord, les hétérogénéités bathymétriques le long de la plaque plongeante peuvent contrôler le comportement des modes de glissement dans cette zone, probablement influencés par la présence de fluides ou de sédiments hydratés. Ces fluides proviennent de la plaque plongeante via des fractures héritées, qui peuvent agir sur les contraintes du méga-chevauchement, affectant le degré de couplage et diffusant les fluides le long de l’interface de plaques. Cependant, une partie de la sismicité semble se produire à l’intérieur de la plaque plongeante ou de la plaque supérieure. Ce projet de thèse vise à rechercher des signatures de la déformation pouvant témoigner d’une migration de fluide dans la plaque plongeante et à étudier sa relation avec le glissement transitoire asismique, les essaims de tremblements de terre et la microsismicité le long du méga-chevauchement.

A lire aussi
Tectonique et mécanique de la lithosphère
Tectonique et mécanique de la lithosphère
L’objectif premier de l’équipe de Tectonique de l’IPGP est de repousser les frontières de nos connaissances sur la mécanique de la c...