De l'application de la résonance paramagnétique nucléaire à l'étude des inclusions fluides | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS